Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Je n'ai jamais vécu ça", un médecin de la Polyclinique de Limoges témoigne à son retour de Mulhouse

Le Dr François-Olivier Ponson, anesthésite à la Polyclinique de Limoges, revient de l'hôpital de Mulhouse où il a prêté main forte aux équipes soignantes, en plein coeur de l'épidémie de Covid-19 qui frappe notamment l'Est de la France. Il était l'invité de France Bleu ce mercredi matin à 8h15.

De nombreux médecins et personnels soignants de la Polyclinique de Limoges sont allés renforcer les équipes soignantes de l'Est et de région parisienne - illustration
De nombreux médecins et personnels soignants de la Polyclinique de Limoges sont allés renforcer les équipes soignantes de l'Est et de région parisienne - illustration - © GoogleMaps

Le Dr François-Olivier Ponson, anesthésite à la Polyclinique de Limoges, a passé plusieurs jours à l'hôpital de Mulhouse où, avec plusieurs collègues, il est allé renforcer les équipes soignantes submergées par l'ampleur de l'épidémie de Covid-19.

Je n'ai jamais vécu ça dans ma carrière, c'est une situation vraiment inédite

Même si les médecins limougeauds sont arrivés à Mulhouse juste après la plus grosse vague de l'épidémie, le Dr Ponson témoigne d'une situation jamais vue : "nous avons découvert des équipes mobilisées comme jamais" assure-t-il, "qui devaient gérer un nombre très importants de patients gravement atteints, et les capacités de l'hôpital étaient dépassées mais ils ont su faire face. Au plus fort de la crise, ils devaient prendre en charge 25 nouveaux patients chaque jour ! Je n'ai jamais vécu ça dans ma carrière, et eux non plus ! C'est une situation vraiment inédite..."

A Mulhouse, les équipes soignantes ont dû faire preuve de beaucoup d'adaptation. "Nous avons été affectés dans le bloc opératoire, transformé en service de réanimation" précise le Dr Ponson. "Et là, toutes les infirmières et aides soignantes avaient dû adapter leurs pratiques et leurs interventions et leurs savoir-faire. Tout cela avec un esprit d'équipe impressionnant".

L'envie d'aller, modestement, les soulager un peu

Pour le Dr Ponson, se rendre disponible et aller prêter main-forte dans une région submergée par l'épidémie "était assez évident. Nous avions réorganisé le fonctionnement de la Polyclinique de Limoges avec toutes les équipes pour absorber une éventuelle épidémie, mais la vague n'est pas arrivée ici. Alors quand on voit que nos confrères de l'Est vivent cette vague et sont dans une situation difficile, et que l'on bénéfice un peu de leur antériorité de la gestion de la crise, on a envie d'aller modestement les soulager un petit peu..."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess