Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN PHOTOS - On a poussé les portes du centre de vaccination de Falaise dans le Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Depuis ce lundi, la vaccination anti-covid est ouverte aux plus de 75 ans hors EHPAD. Il y a sept centres dans l'Orne, et dix dans le Calvados. Celui de Falaise a ouvert ce lundi après-midi. France Bleu vous fait visiter.

Un des boxs de vaccination du centre de vaccination de Lisieux
Un des boxs de vaccination du centre de vaccination de Lisieux © Radio France - Lisa Guyenne

Ce lundi à 14 heures ouvrait le centre de vaccination de Falaise, dans la salle du Pressoir. Une vingtaine de créneaux ouverts jusqu'à 17 h 30, tous complets. Nous faisons la visite avec les patients. En arrivant, on passe d'abord à l'accueil, pour s'assurer que l'on est bien inscrit. Inutile en effet d'arriver sans rendez-vous, on ne sera pas reçu. 

L'accueil du centre de vaccination de Falaise
L'accueil du centre de vaccination de Falaise © Radio France - Lisa Guyenne

Ensuite, vient l'étape de la consultation pré-vaccinale. Assurée par des médecins, elle vise à s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indication. "On demande aux patients quels médicaments ils prennent, quelles maladies importantes ils ont eues... Pour voir s'ils sont éligibles ou non au vaccin. Mais le vaccin est considéré comme essentiel, et les contre-indications sont limitées", précise Georges Senk, médecin anesthésiste.

Le box de consultation pré-vaccinale
Le box de consultation pré-vaccinale © Radio France - Lisa Guyenne

C'est l'affaire de cinq minutes. Puis, on passe dans l'un des deux boxs de vaccination, avec des infirmières : "L'injection est très rapide, on injecte 0,3 millilitres de produit. Ensuite, le patient reste 15 minutes avec nous, pour surveiller une éventuelle réaction allergique", explique Jocelyne, infirmière hygiéniste à la retraite depuis trois ans, mais qui s'est portée volontaire pour assurer les vaccinations.

Jocelyne, l'une des infirmières du centre de vaccination de Falaise, avec une seringue et la fiole de vaccin
Jocelyne, l'une des infirmières du centre de vaccination de Falaise, avec une seringue et la fiole de vaccin © Radio France - Lisa Guyenne
La fameuse fiole de vaccin anti-covid
La fameuse fiole de vaccin anti-covid © Radio France - Lisa Guyenne

Quant aux réactions allergiques, "on en a vu aucune", assure Jocelyne. Pas plus d'inquiétude de la part des patients, comme Jean-Claude, 75 ans, tout sourire derrière son masque. "Je n'ai rien senti du tout ! On voit qu'on a affaire à des professionnels." Le septuagénaire avait hâte, dit-il : "C'était très important et pour moi, et pour les autres. J'aimerais bien, ensuite, retourner au spectacle, au restaurant avec mes amis, côtoyer davantage mes petits-enfants...

Jean-Claude, vacciné et tout sourire
Jean-Claude, vacciné et tout sourire © Radio France - Lisa Guyenne

Comme Jean-Claude, de nombreux seniors se sont rués sur les créneaux de vaccination, comme un premier pas vers une vie plus "normale". "Même si on sait qu'on doit toujours faire attention, surtout d'ici la deuxième injection et le rappel", précisent Eugène et Elisabeth, un couple également venu se faire vacciner. Depuis l'ouverture des réservations, le centre de Falaise a été littéralement submergé par les demandes. "On table sur une quarantaine de vaccinations par jour ici, et tout est complet jusqu'à mi-février", explique le maire de Falaise, Hervé Maunoury. Lui et la préfecture espèrent recevoir davantage de doses, afin d'accélérer, "voir de doubler" la cadence dans les prochaines semaines.

On rappelle que les rendez-vous se prennent uniquement sur internet via le site sante.fr ou Doctolib, ou par téléphone au 02 79 46 11 56. Inutile de vous rendez sur place sans réservation : vous ne pourrez pas être vacciné.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess