Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Je savais que ce qu'on faisait, c'était bien", témoigne une infirmière du CH de Lens

-
Par , France Bleu Nord

Un mois après le début du déconfinement, France Bleu Nord mène une matinale spéciale en direct du Centre hospitalier de Lens, ce jeudi. Rencontre avec Douna Saharoui, infirmière dans l'unité Covid de l'hôpital.

Donia Saharoui, infirmière au Centre hospitalier de Lens
Donia Saharoui, infirmière au Centre hospitalier de Lens © Radio France - Emma Sarango

"On se demande avec les collègues ce que ça fera quand on rentrera sans rien dans une chambre." Donia Saharoui porte encore un masque ce jeudi mais elle n'a plus de charlotte sur la tête, plus de sur-chaussures. Cette infirmière au centre hospitalier de Lens a été affectée dès le 17 mars à l'unité Covid, celle qui a vu arriver les patients touchés par le virus. 

Donia Saharoui constate que "tout a changé" en raison de la distance à respecter face aux patients, ce qui n'a pas empêché d'ailleurs sa contamination. L'infirmière a, elle aussi, souffert du coronavirus et a été contrainte de respecter une quatorzaine. "Aujourd'hui, moralement, physiquement, je me sens très bien", affirme la jeune femme qui se sent presque nostalgique. Et de préciser qu'elle n'est pas nostalgique que la crise soit finie mais de l'ambiance qui a régné dans cette unité Covid. 

"On a vraiment travaillé dans de bonnes conditions et il y a eu une énorme solidarité qui nous a touchés". Donia souligne la très bonne ambiance avec l'équipe paramédicale et médicale, avec la cadre "qui a été vraiment super et ça va nous manquer."

L'infirmière lensoise insiste sur ce sentiment d'avoir été utile en cette période de crise. "Une belle expérience humaine", conclut la jeune femme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess