Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "La recherche avance mais pas suffisamment vite par rapport à la menace"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le président de l'Ordre des Médecins pour la région Bourgogne Franche-Comté, Jean-François Varet, a répondu aux questions de France Bleu Bourgogne et de ses auditeurs ce dimanche, au lendemain du passage au Stade 3 de l'épidémie.

La France est passée au stade 3 de l'épidémie de coronavirus ce samedi.
La France est passée au stade 3 de l'épidémie de coronavirus ce samedi. © Radio France - Julien Mattia

Quelle est la différence entre la grippe et le Coronavirus ?

Jean-François Varet : C'est un syndrome grippal avec un virus différent. Un virus considéré comme un petit peu plus contagieux. Autre différence, contrairement à la grippe actuelle pour laquelle nous avons un vaccin, pour le Coronavirus le vaccin n'est pas encore au point malgré l'accélération de la recherche. C'est donc un syndrome grippal avec des conséquences quasi-identiques (des fièvres, des maux de tête, des sueurs, le nez et la gorge pris) mais avec un taux de mortalité qui n'est encore connu car il faut un certain recul statistique (avoir un chiffre plus précis du nombre de cas) pour le connaitre exactement.

Savez-vous si un vaccin peut voir le jour ? A quelle échéance ? 

D'après mes renseignements, notamment au sein de l'Institut Pasteur, ce sera dans environ un an. Un vaccin ne se met pas au point comme ça. On est sur plusieurs pistes actuellement mais c'est trop tôt pour le moment. La recherche avance très très vite mais pas plus vite que la musique. Les autres laboratoires travaillent également aux Etats-Unis et en Chine. En Chine, les études se font depuis plusieurs mois et les chercheurs sont extrêmement coopérants en transmettant de nombreuses informations. La recherche avance mais pas suffisamment vite par rapport à la menace. 

Lorsque l'on est déjà vacciné contre la grippe, est-on plus protégé par défaut ? 

A priori cela n'apporte aucune protection. Ce n'est pas le même virus, pas les mêmes anticorps. 

Peut-on être prochainement immunisé contre le Covid-19 comme c'est le cas avec d'autres maladies ? 

Pour le moment, nos anticorps ne connaissent pas encore le Coronavirus. Dans le cas de la rhinopharyngite, par exemple, au bout de quelques années les enfants n'en font plus car leurs organismes finissent par fabriquer des anticorps. Dans le cas du Covid-19, on est au début du début de l'étude épidémiologique. C'est donc un virus nouveau avec une puissance de feu importante et avec une absence d'anticorps fabriqués au sein de la population mondiale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu