Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : peu de cas à Cayeux-sur-Mer sauf à l'Ehpad qui inquiète

-
Par , France Bleu Picardie

Les chiffres des contaminations au coronavirus augmentent dangereusement en Picardie maritime. Alors que la préfecture prépare un tour de vis dans la zone, le maire de Cayeux-sur-Mer, Jean-Paul Lecomte est l'invité de France Bleu Picardie

Illustration - Plusieurs dépistages ont été organisés à Cayeux-sur-Mer
Illustration - Plusieurs dépistages ont été organisés à Cayeux-sur-Mer © Maxppp - Maxppp

Dans la Somme, la situation sanitaire inquiète davantage en Picardie Maritime avec plus de contaminations au coronavirus qu'ailleurs dans le département.  Jean-Paul Lecomte, maire de Cayeux sur Mer fait le point dans sa commune. 

France Bleu Picardie : sur toute la côte Picarde, le taux d'incidence est fort. Jusqu'à 716 cas pour 100 000 habitants. Qu'en est-il à Cayeux-sur-Mer ? Voyez vous les courbes augmenter dangereusement ?  

Jean-Paul Lecomte : au niveau de la commune on a pris très tôt une initiative c'est à dire le port du masque obligatoire sur le domaine public communal hormis sur le domaine maritime où on a pas la compétence. J'étais hier soir avec le médecin généraliste de Cayeux-sur-Mer et la situation sur la population active n'est pas affolante hormis bien sûr le cluster dans l'Ehpad. Sur cinquante résidents il y a quarante cas positifs et nous avons constaté sept décès malheureusement. 

Jean-Paul Lecomte, maire de Cayeux-sur-Mer
Jean-Paul Lecomte, maire de Cayeux-sur-Mer © Radio France - François Sauvestre

Fallait-il durcir encore plus les mesures ? Comme ont pu le proposer d'autres élus, confiner la zone les week end pour éviter l'afflux de visiteurs car il y en a même en hiver et cela peut faciliter la propagation du virus.

Dans un esprit collectif, bien sûr que je vais suivre mes collègues maires voisins mais lors des dernières séances de tests, sur deux cent personnes nous avons zéro cas positif, c'était le 19 janvier. Donc vous voyez que ce n'est pas affolant au niveau de la population locale, c'est surtout au niveau de l'Ehpad que le virus se répand de façon importante. Je ne suis pas défavorable à un confinement, le problème, c'est l'aspect économique, notamment pour nos commerçants. Je me mets à la place de nos restaurateurs, de nos cafetiers, c'est déjà très compliqué pour eux et l'avenir est assez noir pour ces gens là. 

Difficile d'identifier la raison de cette flambée de cas. Est-ce que c'est parce qu'il y a plus de brassage et de venues de l'extérieur sur la côte ? Avez vous une explication ou un début d'explication ?   

Avec la population autochtone et déjà au premier confinement du printemps 2020 ça se passait très bien, c'était très bien suivi. Les Cayolais et Cayolaises portent vraiment le masque, il n'y a pas de problème mais c'est vrai que durant les périodes de vacances, par exemple à Noël on a observé des gens peu scrupuleux, qui ne portaient pas le masque et les gendarmes et notre police ont bien travaillé sur les consignes à rappeler et à tenir sur le port du masque. On a été les premiers à le mettre en place sur le territoire. 

Cayeux-sur-Mer devient l'une des 364 "stations classées" de France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess