Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Jour J pour l'ouverture de l'hôpital Nord Deux-Sèvres à Faye-L'Abbesse

lundi 4 juin 2018 à 5:31 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

C'est la concrétisation d'un projet qui remonte à plus de 20 ans. Le CHNDS, centre hospitalier Nord Deux-Sèvres, ouvre ses portes à Faye-L'Abbesse ce lundi 4 juin. L'objectif est de répondre aux besoins de santé des 175 000 habitants du nord du département.

Le CHNDS accueille ses premiers patients ce lundi 4 juin
Le CHNDS accueille ses premiers patients ce lundi 4 juin © Radio France - Noémie Guillotin

Faye-l'Abbesse, France

L'hôpital Nord Deux-Sèvres de Faye-L'Abbesse va accueillir ses premiers patients ce lundi 4 juin. L'aboutissement d'un projet de 90 millions d'euros dont la genèse remonte à plus de 20 ans.

Que va-t-on trouver à Faye-L'Abbesse ?

Ce bâtiment de quatre niveaux, flambant neuf, va regrouper les activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique des sites de Bressuire, Thouars et Parthenay.

Il est notamment constitué d'un bloc opératoire de sept salles, 297 lits d'hospitalisation, une salle pour réaliser des actes externes sans anesthésie générale, un service d'imagerie avec deux scanners et un appareil d'IRM pour réduire les délais d'attente. Mais aussi des espaces de consultations. Il faut savoir que certaines consultations de spécialistes seront toujours possibles sur les sites de Thouars et Parthenay. 

Faye-L'Abbesse va aussi accueillir la maternité. Il y a trois salles d'accouchements et deux salles de pré-travail. Peut-être un premier bébé le mardi 12 juin, jour de l'ouverture du service. C'est aussi là que se trouveront les urgences avec un service d'accueil et un Smur, un service mobile d'urgence et de réanimation. Précision : l'accueil des premiers patients aux urgences se fera le lundi 11 juin. Conséquence :  le 11 juin, il ne faudra plus se rendre aux urgences de Bressuire, elles seront fermées. Les urgences de Parthenay et de Thouars se transforment elles en centre de soins non programmés avec maintien d'un Smur.

De l'espoir et des inquiétudes

L'objectif pour le CHNDS est d'offrir une prise en charge plus rapide et de meilleur qualité. "L'ouverture d'un établissement comme le nôtre, c'est quelque chose que l'on vit une fois dans sa carrière", se réjouit Cécile Lemaitre, directrice des soins. "Pouvoir bénéficier d'un outil de soins performant, innovant, qui apporte un confort pour les patients et les professionnels c'est un grand jour pour nous", poursuit-elle.

Mais à l'heure de l'ouverture, les syndicats eux restent prudents. "Les grosses difficultés que les personnels ont actuellement vont perdurer puisqu'on est en _manque de personnels_. Médicalement, on est toujours en recherche de médecins. On a de notre point de vue un sous-financement du CHNDS dans son ensemble", s'inquiète Alain Fouquet, secrétaire de la CGT au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres. "Nous avons aujourd'hui les effectifs nécessaires pour fonctionner", rassure la directrice des soins Cécile Lemaitre.

Il y a aussi l'accès à ce nouvel hôpital qui interroge. La route qui doit faciliter l'accès à l’hôpital depuis Thouars ne sera pas ouverte avant 2021. Le temps de trajet aujourd'hui est estimé à 23 minutes. L'objectif du nouvel axe est de réduire de 5 minutes le temps de trajet.

Pour joindre le CHNDS à Faye-L'Abbesse : 05.49.68.49.68.