Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journée mondiale de l'autisme : au Havre, une association se bat contre la peur de la différence

lundi 2 avril 2018 à 10:59 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Ce lundi 2 avril, c'est la journée mondiale de l'autisme, ce trouble qui touche près de 100 000 jeunes et 600 000 adultes en France. Pour l'occasion, l'association Asperger Family a organisé le 31 mars une journée de sensibilisation au Havre. Le syndrome d'Asperger et l'une des formes de l'autisme.

Leslie et son fils Nolan sont venus à la journée d'action de l'association Asperger Family
Leslie et son fils Nolan sont venus à la journée d'action de l'association Asperger Family © Radio France - Sixtine Lys

Le Havre, France

Leslie et son mari on dû attendre des années avant de réussir à faire diagnostiquer leur fils, Nolan, et ce n'était que le début du combat. "On a commencé à avoir de petites inquiétudes, dès la maternelle. Nolan avait tendance à bousculer les autres enfants. Quand il voulait quelque chose, il ne le demandait pas de la même façon que les autres..."

Je savais ce que j'étais au fond de moi : j'étais moi." 

Le diagnostic est difficile à établir. Les docteurs pensent d'abord à de la précocité. Mais Leslie, qui est infirmière, voit bien qu'il n'y a pas que ça. C'est un soulagement pour la famille de mettre un mot sur le trouble de Nolan, mais ça ne change rien pour le garçon qui a aujourd'hui 15 ans : "Malgré tout ça, je savais ce que j'étais au fond de moi. J'étais moi. Je n'étais pas qu'un enfant précoce, j'étais surtout moi, Nolan. Je suis unique et ce n'est pas ces étiquettes qui vont me définir."

Après le diagnostic,  Leslie fait face à un vide 

"On a enfin un diagnostic, mais plus grand chose après. C'est vraiment le parcours du combattant, parce que c'est toujours aux parents de faire les démarches." C'est à ce moment là que Leslie se tourne vers l'association Asperger Family. Elle se rappellera toujours des premiers mots de Nolan quand ils ont rencontré l'association : "Maman, ça y est, j'ai enfin une famille, ma famille Asperger."

Asperger Family

L'association, créée il y a cinq ans et basée à Saint Adresse, compte plus de 110 familles au Havre et ses alentours. Le but : apporter de l'aide pour les démarches administratives, mais surtout rompre l'isolement fac à cet handicap invisible

Stéphanie Audebert, présidente de l'association Asperger Family

Pas de déficience intellectuelle, ou de problèmes de langages, mais de la difficulté à communiquer avec les autres, et à décoder les situations de la vie quotidienne

La vie quotidienne de Nolan et ses parents

La peur de la différence

"L'association nous permet de discuter, entre personnes qui ont le même problème", explique Nolan. "Voir des gens qui sont aussi passer par là, ça fait franchement du bien." L'important, maintenant, pour la famille, c'est de sensibiliser le grand public, pour faire tomber cette peur de la différence.