Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journée mondiale des donneurs de sang : l'EFS recherche des donneurs de plaquettes en Pays de Savoie

mercredi 13 juin 2018 à 19:06 Par Harmony Bouvier, France Bleu Pays de Savoie

Ce jeudi 14 juin marque la Journée mondiale des donneurs de sang. Si l'occasion est de sensibiliser au don du sang, cela permet aussi d'encourager les donneurs réguliers à passer aux dons de plaquettes. Les besoins y sont également nombreux.

Chaque jour, six personnes se présentent au don de plaquettes à l'Etablissement Français du Sang de Chambéry (Savoie).
Chaque jour, six personnes se présentent au don de plaquettes à l'Etablissement Français du Sang de Chambéry (Savoie). © Radio France - Harmony Bouvier

Chambéry, France

Chaque jour, six personnes rentrent dans la salle de prélèvement de l'Établissement Français du Sang (EFS) de Chambéry (Savoie) pour donner ses plaquettes. On retrouve notamment Julien, qui est préparé avant le début de l'intervention. L'infirmière lui nettoie le bras avant la pose de la seringue. Cela fait deux ans qu'il donne ses plaquettes. "Des membres de ma famille sont tombés malades et ils ont eu besoin de plaquettes. C’est là que je me suis dit que _j’avais mon rôle à jouer à ce niveau-là_.”

Mais il s'avère que ce rôle est plus difficile à tenir si on compare avec un don de sang classique, qui dure environ une vingtaine de minutes. "On reste déjà beaucoup plus longtemps, entre une heure et une heure et demie. Puis on ne vous prélève pas que votre sang, on vous le réinjecte aussi. La machine qui est à côté de moi agit comme une centrifugeuse : elle sépare les plaquettes du sang puis elle restitue le liquide qu'il reste… Donc entre ça, les démarches quand on arrive au centre et le moment de la collation, il faut bien compter au moins deux heures.”

Seuls les donneurs réguliers peuvent donner leurs plaquettes

Deux heures ce n'est pas rien et cela peut freiner certaines personnes à offrir ses plaquettes. Catherine est venu donner son sang, mais pour elle ça n'ira pas plus loin. "J'ai peur... le fait d'avoir l'aiguille pendant 45 minutes dans le bras, ça m'inquiète."

Pourtant Catherine fait partie de ces donneurs dont on peut prélever les plaquettes. Comme l'explique Nelly, infirmière à l'EFS de Chambéry, tout le monde ne peut pas le faire. "Il faut avoir un taux assez élevé de plaquettes. Il faut aussi avoir de bonnes veines à cause du système de réinjection. Si ce n'est pas le cas, ça n'ira pas pour le donneur. On sélectionne donc nos donneurs préalablement lors d’un don de sang pour un don de plaquettes."

Journée mondiale des donneurs de sang : l'EFS recherche des donneurs de plaquettes

Après le prélèvement, les plaquettes se conservent entre 5 et 7 jours. Elles sont destinées notamment aux personnes atteintes de cancer et de leucémie. En effet, leur taux de plaquettes chute à cause de leur traitements, comme la chimiothérapie. C’est ce qu’à vécu Ludivine il y a 10 ans. "Quand on n'a pas de plaquettes, le sang ne coagule pas correctement donc on risque une hémorragie générale à tout moment. Sans ça, on décède. J'ai reçu des dons quasiment toutes les semaines pendant que j’étais dans des chimiothérapies très lourdes pour ma leucémie et _sans cela je ne serai pas là_. Il n’existe pas de médicaments donc on a besoin de la générosité de chacun.”

"Donner ses plaquettes, c'est sauver des vies !" - Ludivine, receveuse de plaquettes suite à une leucémie

Il existe de vrais sauveurs de vie comme Charles. Cela fait 25 ans que ce retraité donne ses plaquettes. "Je suis en bonne santé et je pense à ces gens qui sont malades, qui ont un besoin vital de ces produits. Ça ne coûte rien à part du temps, mais c'est un geste loyal et honorifique." Chaque jour, près de 500 malades attendent un don de plaquettes pour mieux supporter leurs traitements.

Les points de collecte pour la Journée mondiale des donneurs de sang

Pour pouvoir donner ses plaquettes, il faut faire un premier pas vers un don du sang classique : des plaquettes sont déjà prélevées mais en plus petites quantités, ce qui détermine la possibilité d'en donner davantage à l'avenir ou non. A l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, plusieurs points de collectes sont installés jeudi 14 juin en Pays de Savoie.

  • A Grésy-sur-Aix (Savoie) de 15 h 30 à 19 h 30 à la salle polyvalente
  • A Chambéry (Savoie) à l'EFS de 8 h 30 à 13 h et de 16 h 30 à 19 h, 502 faubourg Mâché
  • A Annecy (Haute-Savoie) de 13 h 30 à 18 h 30, place François de Menton
  • A Metz-Tessy (Haute-Savoie) à l'EFS de 14 h à 19 h, 2 chemin des Croiselets
  • A Annemasse (Haute-Savoie) à l'EFS de 14 h à 19 h, 1 route de Taninges
  - Visactu
© Visactu