Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"On n'est pas du bétail" : quand des ados mènent l'enquête sur la viande dans une bande dessinée

-
Par , France Bleu

Quand deux auteurs de BD travaillent une association de défense des animaux. Forcément, ça donne une bande dessinée différente. Son nom : "On n'est pas du bétail !". C'est paru début octobre aux éditions Delcourt jeunesse et c'est pour les ados.

D'où vient le steak s'interrogent les ados de la BD "On n'est pas du bétail !".
D'où vient le steak s'interrogent les ados de la BD "On n'est pas du bétail !". © Maxppp - Christian Watier

Les auteurs de BD Jean-Fred Cambianica et le Cil vert ont collaboré avec l'association L 214 surtout connue pour ses vidéo dénonçant la maltraitance dans les abattoirs. Le résultat a pour titre : "On n'est pas du bétail !"* C'est aux éditions Delcourt jeunesse et c'est pour les ados.  

Quand les ados s'interrogent sur d'où vient leur kébab.  - Aucun(e)
Quand les ados s'interrogent sur d'où vient leur kébab. - Editions Delcourt Jeunesse

De quoi parle cette bande dessinée ?

Cette bande dessinée est un florilège des bonnes questions à se poser sur le jambon ou le steak qu'on mange sans réfléchir une seconde à comment cette viande arrive dans notre assiette. Car derrière, c'est bel et bien les conditions de vie des animaux qui sont en jeu. Et aussi la manière dont traite ou maltraite la planète. Dis comme ça, ça fait très sérieux limite ennuyeux surtout pour des jeunes. Mais non. Car le ton comme le trait sont résolument à l'humour. Ce qui n'empêche pas la rigueur

Des rires et des infos 

Pour ce qui est de la rigueur du propos, entre chaque chapitre de l'histoire, la vraie, il y a des chiffres et des graphiques par exemple sur le poids de l'élevage et les émissions de gaz à effet de serre et déforestation qui vont avec. La BD met aussi en scène des personnages qui incarnent ceux et celles qui travaillent dans les filières liées à l'élevage intensif. Notamment le boucher qui refuse d'être réduit au rôle du méchant de service.  

Une vraie histoire avec une vraie enquête

L'autre grande qualité de  "On n'est pas du bétail !" et de ses auteurs, c'est de tenir leur fil conducteur avec une vraie histoire. Et quelle histoire. Le jeune Braillane éperdu d'amour pour la belle Perrine déclare en plein cours être devenu vegan. Mais Il oublie juste un petit détail : il ne sait pas ce que çà veut dire. Et tout découle de là. Pour le savoir il va être obligé de remonter toute la pelote de la filière viande. Se frotter aux idées reçues des pro et dans anti. Et aussi s'interroger sur ses propres habitudes y compris les mauvaises. 

Du coup Braillane et ses potes vont mener une véritable enquête. De la cantine de leur école jusqu'à une ferme en passant par les filières agroalimentaires et même l'hôpital pour vérifier, tests à l'appui, les avantages d'une alimentation avec moins voir pas de viande. 

"On n'est pas du bétail !", point de départ d'un débat ? 

Cette BD devrait faire grincer quelques dents. Mais en plus de donner des informations irréprochables, c'est un vrai bonheur à lire. C'est enlevé, bourré d'humour et très bien vu sur les ados. Leurs ambiguïtés sont aussi un joli miroir des nôtres.  "On n'est pas du bétail !" pourrait pourquoi pas servir de support pour débattre en classe. Et même au delà.  

Une vraie réussite !

*"On n'est pas du bétail !" aux éditions Delcourt jeunesse, prix : 14,95 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu