Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journée mondiale du diabète : des diabétiques manchois opposés à l'interdiction de métiers

-
Par , France Bleu Cotentin

A l'occasion de la journée mondiale du diabète ce jeudi, la fédération française des diabétiques lance une pétition pour demander que certains métiers ne leurs soient plus interdits. Dans la Manche, elle a notamment été signée par Sébastien Fagnen, maire délégué de Cherbourg-Octeville.

Il y environ 4 millions de diabétiques en France
Il y environ 4 millions de diabétiques en France © Maxppp - Marc Ollivier

Manche, France

Pompiers, contrôleurs de trains, stewards ou douaniers ont un point commun : ces métiers sont interdits aux diabétiques. En cette journée mondiale du diabète ce jeudi, la fédération française des diabétiques lance une pétition pour demander une évolution de la réglementation en ce sens. Elle a déjà recueilli 24.000 signatures. 

L'association qualifie ces textes "d'obsolètes" et "déconnectés des évolutions thérapeutiques et technologiques" dans la pétition. "Il y a 40 ans, le traitement du diabétique était beaucoup moins efficace", explique Jean-François Laisné, le responsable de la délégation Nord-Cotentin de l'association des diabétiques. 

"Maintenant on peut manger des repas équilibrés, on a des lecteurs de glycémie en continue et des pompes à insuline pour réguler", poursuit-il.  S'il dénonce le caractère "arbitraire" de ces interdictions, il nuance néanmoins : "il faut étudier au cas-par-cas selon l'état de santé de la personne diabétique, s'il y a déjà des complications ou pas.

La fédération rappelle également qu'il est par exemple possible au Royaume-Uni et au Canada d'être pilote d'avion et diabétique en respectant certaines conditions, comme des mesures de glycémie avant, durant et après le vol.

Dans la Manche, cette pétition a également été relayée et signée par Sébastien Fagnen, maire délégué de Cherbourg-Octeville et conseiller départemental. Sur les réseaux sociaux, il appelle à faire évoluer la réglementation.

Pour parler de cette question, Sébastien Fagnen sera notre invité ce jeudi 14 novembre à 7h45 dans la matinale de France Bleu Cotentin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu