Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journée sans tabac : "arrêter de fumer, c'est une libération" témoigne une journaliste de France Bleu Alsace

mercredi 30 mai 2018 à 16:22 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

En France, le tabac tue 200 personnes par jour. Un bilan qui pourrait enfin baisser : un million de Français a arrêté de fumer en un an. Après plusieurs tentatives infructueuses, Lucile Guillotin, journaliste à France Bleu Alsace a renoncé au tabac, elle témoigne.

Lucile Guillotin a lâché la cigarette pour de bon il y a un an et demi.
Lucile Guillotin a lâché la cigarette pour de bon il y a un an et demi. - DR

Strasbourg, France

Ce jeudi 31 mai, c'est la journée mondiale sans tabac. Un million de Français a cessé de fumer en France en un an. Une bonne décision, car le tabac tue 200 personnes chaque jour. "C'est un crash d'avion de ligne tous les jours", a commenté Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé sur France Info ce mardi. "C'est une première bataille. C'est une première victoire, mais la guerre reste à remporter!"

Une non-fumeuse heureuse

Lucile Guillotin, journaliste à France Bleu Alsace, a, elle, remporté la guerre qu'elle menait depuis plusieurs années contre cette addiction. Après avoir tenté différentes méthodes, elle a réussi à décrocher de la cigarette en octobre 2016, avec l'aide d'un médecin spécialisé en hypnose. Une seule séance d'hypnose a suffi. 

Lucile a aussi pu s'appuyer sur le site Tabac-info-service, qui lui a apporté un soutien direct. "Aujourd'hui, je suis une non-fumeuse heureuse ! Plus les mois passent, plus on se libère de la cigarette ! Avant, quand je me levais le matin, la première chose à laquelle je pensais, c'était la cigarette." Lucile a tout de même connu quelques moments difficiles: "Il faut être patient ! Ça prend du temps, mais on y arrive !".

Le tabac a un prix, pour notre santé comme pour notre portefeuille - Maxppp
Le tabac a un prix, pour notre santé comme pour notre portefeuille © Maxppp - Dominique Gutekunst

Une économie de 3.000 euros

Renoncer à ses cigarettes quotidiennes a aussi permis à Lucile de mettre de l'argent de côté et de s'offrir un voyage en Amérique centrale. "Ce qui est motivant, c'est de calculer l'argent qu'on gagne, et, là, j'en suis à plus de 3.000 euros ! Je me suis offert de belles vacances cette année, c'est pas parti en fumée !

Pour aider les millions d'autres Français qui ont envie eux aussi d'abandonner le tabac, l'assurance maladie prend maintenant en charge des substituts nicotiniques. En effet, six fumeurs sur dix déclarent vouloir arrêter de fumer, selon le Baromètre santé 2016 de l'INPES.  On compte 13 millions de fumeurs quotidiens en France.