Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : l'abonnement TER suspendu dans le Grand Est en avril

L'abonnement TER suspendu pour le mois d'avril. Annonce de la région Grand Est et de la SNCF alors que l'offre est très largement réduite sur le réseau ferroviaire depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

Le paiement de l'abonnement TER suspendu dans le Grand Est en avril.
Le paiement de l'abonnement TER suspendu dans le Grand Est en avril. © Maxppp - Alexandre MARCHI

La décision a été prise en commun par la Région Grand Est et la SNCF. En avril, le paiement de l'abonnement TER sera suspendu. C''est valable dans tous les départements du Grand Est, en Alsace, en Lorraine et en Champagne-Ardenne.

Une offre ferroviaire très réduite

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et Franck Lacroix, Directeur de SNCF Voyageurs ont fait cette annonce le jeudi 26 mars, face à la très forte réduction d’offre sur le réseau ferroviaire, en lien avec l'épidémie de coronavirus.

Par ailleurs, à partir du vendredi 27 mars, la SNCF diminue encore son offre de transports. Les Ouigo sont à l'arrêt et la circulation des trains grandes lignes est très réduite. Seuls 7% des trains grandes lignes circulent désormais. Cela équivaut à 40 TGV chaque jour (contre 90 auparavant), très peu également d'Intercités.

Des facilités de remboursement sur certains trains

Pour rappel, les voyageurs décidant de reporter ou d'annuler leur déplacement en TGV ou en train Intercités pourront le faire "sans frais d'échange et de remboursement" jusqu'au 30 avril en raison de l'épidémie de coronavirus, a annoncé la SNCF début mars.

A noter, depuis le 21 mars, les déplacements sont gratuits sur tout le réseau TER en Grand Est pour l'ensemble du personnel soignant, sur présentation d'un justificatif professionnel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu