Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'académicien René Girard est mort

jeudi 5 novembre 2015 à 10:55 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Originaire d'Avignon, l'anthropoloque, philosophe et académicien René Girard, qui avait été surnommé "Le nouveau Darwin des sciences humaines" est décédé mercredi à Stanford (Etats-Unis) à l'âge de 91 ans.

René Girard
René Girard - Linda Cicero / Stanford News Service

René Girard est mort à Stanford, en Californie, là où se trouve l'université dont il a longtemps dirigé le département langue, littérature et civilisation française.

Il était né il y a 91 ans à Avignon, où son père avait été le conservateur du musée Calvet, puis du Palais des papes. Il est mort des suites d'une longue maladie.

"C'est toujours en imitant le désir de mes semblables que j'introduis la rivalité dans les relations humaines et donc la violence." (René Girard)

Théoricien, philosophe, il avait été surnommé "Le nouveau Darwin des sciences humaines" par le philosophe Michel Serres. Ses livres traduits dans le monde entier "ont offert une vision audacieuse et vaste de la nature, de l'histoire et de la destinée humaine", selon l'université de Stanford. Il était aussi membre de l'Académie française.

Il a fondé sa pensée sur les écritures saintes et les classiques de la littérature (Stendhal, Proust, Dostoïevski). Il est connu pour son concept de "désir mimétique", qu'il définit ainsi: "c'est toujours en imitant le désir de mes semblables que j'introduis la rivalité dans les relations humaines et donc la violence". Pour lui, la Bible est une immense entreprise pour sortir l'homme de la violence.

Le président de la République a exprimé  "la reconnaissance de la Nation" française à cet "intellectuel exigeant et passionné, exégète à la curiosité sans limite". "René Girard était un homme libre et un humaniste dont l’œuvre marquera l'histoire de pensée", précise François Hollande dans un communiqué transmis à l'AFP.