Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : l'Agence régionale de santé du Grand Est lance un appel pour trouver des renforts

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Alsace, France Bleu

L'Agence régionale de santé du Grand Est recherche du personnel pour décharger les équipes des hôpitaux et des Ehpad, en cette période de Covid-19. Les étudiants ou retraités du monde médical intéressés sont priés de se faire connaitre.

L'ARS du Grand Est lance un appel aux étudiants et retraités du monde médical.
L'ARS du Grand Est lance un appel aux étudiants et retraités du monde médical. © Radio France - Thierry Colin

C'est un appel sur les 10 départements. L'Agence régionale de santé du Grand Est (ARS) recherche des étudiants ou des retraités du monde médical, pour décharger le personnel hospitalier. Une initiative déjà lancée au pire de l'épidémie au mois d'avril. À l'approche de la rentrée, l'ARS renouvelle son appel. 

Médecins, infirmiers, mais aussi kinés

"C'est pour continuer à venir soulager nos équipes, à la fois les soignants dans nos établissements de santé, mais aussi dans les structures médico-sociales, dont les Ehpad, pour prendre en charge les personnes âgées ou handicapées", explique Claire Crétin, directrice de la stratégie à l'ARS du Grand Est. Ces "renforts" épauleront également les équipes chargées de pratiquer les tests de positivité au Covid.

Les profils recherchés sont des médecins (spécialisés ou non), infirmiers, étudiants, sapeurs-pompiers, biologistes, masseurs et kinésithérapeutes. 

Nos équipes sont prêtes, mais nous souhaitons mobiliser davantage

Ces renforts permettront de constituer une "réserve". Un appel en prévision d'une potentielle deuxième vague. "Nos équipes sont prêtes, mais nous souhaitons mobiliser davantage de monde au cas où cela arrive", continue Claire Crétin.

Pour les personnes intéressées, il suffit de se rendre sur le site internet de l'ARS Grand Est pour s'inscrire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess