Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'aide de près de huit millions d'euros pour l'hôpital de Mayenne, était-elle aussi exceptionnelle que ça ?

-
Par , France Bleu Mayenne

En janvier dernier, l'ARS, l'Agence Régionale de Santé, annonçait le versement de crédits supplémentaires pour l'hôpital de Mayenne. Selon le syndicat FO et l'association Audace 53 de défense du service public, ce ne sont pas des crédits supplémentaires qui ont été alloués.

L'hôpital de Mayenne
L'hôpital de Mayenne - capture d'écran

Mayenne, France

Le 11 janvier dernier, une réunion de travail, les représentants de l'ARS et les élus. L'agence assure ce jour-là qu'il n'y a aucun risque de fermeture de la maternité. Nous sommes à la veille d'une mobilisation dans les rues de Mayenne, plus de 2.000 personnes manifesteront le lendemain. Et puis, il y a cette annonce, une enveloppe dite exceptionnelle de 7.700.000 euros pour le fonctionnement et les investissements

Sur les réseaux sociaux, cette aide est présentée comme des nouveaux crédits, des crédits supplémentaires qui n'avaient pas été budgétisés. Deux députés assistent à cette réunion et saluent la décision, sur Twitter, en parlant bien de nouveaux crédits ou crédits supplémentaires.

Or, cette somme avait, selon Force Ouvrière et Audace 53, déjà été fléchée, depuis l'été précédent. D'après un document de synthèse des aides financières, que nous avons pu consulter, ces 7.700.000 euros font en effet bien partie du budget 2018 et pas d'un exercice budgétaire complémentaire

Pour le syndicat et l'association, c'est une manipulation pour, affirment-ils, dégonfler la mobilisation du 12 janvier et atténuer sa portée médiatique : "nous sommes assez surpris de cette manipulation, la veille d'une manifestation. Il s'agissait de crédits déjà donnés, depuis l'été dernier. Les aides de l'ARS sont les bienvenues mais sans manipulation" souligne Sébastien Lardeux, délégué FO du personnel. 

Contactée, l'ARS se défend de toute entourloupe ou manigance et rappelle que l'hôpital de Mayenne a bénéficié d'un soutien de plus de 8 millions l'an dernier, en faisant l'établissement le plus aidé de la région.