Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'ambroisie toujours bien présente en Drôme-Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les taux de pollens d'ambroisie dans l'air sont très élevés cette année. Il y a plus de pieds d'ambroisie et la météo clémente n'arrange pas les choses.

La sécheresse et la chaleur n'ont pas impacté l'ambroisie, elles ont juste décalé sa période de floraison
La sécheresse et la chaleur n'ont pas impacté l'ambroisie, elles ont juste décalé sa période de floraison © Radio France - Florence Beaudet

Les yeux qui pleurent, le nez qui coule, la gorge qui gratte ? Vous êtes peut-être allergique à l'ambroisie. Cette année, la floraison de cette plante invasive est un peu décalée à cause la sécheresse. Les fleurs ont commencé à éclore à la fin du mois d'août. Et les pollens devraient rester en suspension pendant encore une semaine.

La raison ? Un temps sec, accompagné de vent. Les quelques gouttes de pluie tombées la semaine dernière n'ont pas permis de fixer les pollens au sol. Ils restent donc en suspension dans l'air. Et il y en a beaucoup. La Drôme et l'Ardèche sont placés en vigilance rouge à l'ambroisie par le Réseau national de surveillance aérobiologique.

"On compte entre 700 et 800 grains de pollens par m³ d'air en ce moment. D'habitude, on est entre 200 et 300" - Docteur Vincent Penel, spécialiste de l'ambroisie.

L'année dernière, en 2018, les ambroisies ont produit énormément de graines qui ont donné de nouveaux pieds. Plus de pieds d'ambroisie, ça veut dire plus de pollen.

La Drôme, l'Ardèche, l'Isère et le Vaucluse sont placés en alerte rouge par le Réseau national de surveillance aérobiologique - Aucun(e)
La Drôme, l'Ardèche, l'Isère et le Vaucluse sont placés en alerte rouge par le Réseau national de surveillance aérobiologique - Capture d'écran RNSA

Plus de monde à la pharmacie

À Chabeuil (Drôme), ville entourée de champs, les patients sont nombreux à la pharmacie. Et même les employés sont touchés ! Virginie est préparatrice dans l'officine. Depuis son retour de vacances elle est embêtée par l'ambroisie. Elle n'était pas l'année dernière.

"Les yeux qui piquent, qui larmoient, les éternuements toute la journée, la toux, la gorge qui gratte... En étant au bord de la mer, je n'avais rien. En revenant dans la région, c'était l'horreur !"

Sa collège, Marina, assistante pharmacienne, voit de plus de monde défiler dans l'officine. "C'est net depuis deux semaines, explique-t-elle. Cette année, on a vraiment beaucoup de demandes, plus que les années précédentes." Certains patients pensent qu'il s'agît d'un rhume et ne pensent pas tout de suite à l'ambroisie.

Entre 10 et 20 % de la population touchée en Vallée du Rhône

Au niveau des comptoirs, un présentoir est d'ailleurs consacré aux traitements naturels contre l'ambroisie. Au-dessus, le bulletin d'alerte pollinique édité par le Réseau national de surveillance aérobiologique.

Chaque année, la pharmacie commande plus de collyres, de comprimés et autres remèdes en prévision de la floraison de l'ambroisie. "On ne doit pas être en rupture, et cette année, on a bien géré", se félicite Virginie.

Selon les études, on estime qu'il y a entre 10 et 20% de la population allergique à l'ambroisie dans la vallée du Rhône.

Choix de la station

France Bleu