Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les habitants de l'Yonne qui prennent du Levothyrox ne sont toujours pas au bout de leur peine

mercredi 4 octobre 2017 à 19:22 Par Denys Baudin et Delphine Martin, France Bleu Auxerre

De nombreux patients se sont plaints, ces derniers mois, des effets secondaires de la nouvelle formule de ce médicament pour la thyroïde. L'ancien Levothyrox est donc de retour dans les pharmacies icaunaises depuis lundi, mais à petites doses.

Le retour du Levothyrox appelé Euthyrox
Le retour du Levothyrox appelé Euthyrox © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Importé d'Allemagne, il est commercialisé sous le nom d'Euthyrox mais l'approvisionnement est réduit. Cette pharmacienne auxerroise, qui craint de ne pas avoir assez de boîtes, est donc obligée de les réserver aux patients qui présentent des troubles importants et qui remplissent tous les critères.

"ça nous pose problème, nous ne recevons pas les doses demandées"

"L'ancienne formule est à nouveau disponible mais en très petite quantité. Nous avons reçu une boite de chaque dosage. Nous dépannons uniquement les personnes qui ont réellement des problèmes, pour lesquelles le médecin fait une ordonnance à compter du 1er octobre et marque le nom de la formule actuellement disponible. L'Euthyrox. C'est réservé aux personnes qui ont des effets secondaires avérés, chute de cheveux, fatigue intense, problème oculaire ; ça nous pose problème puisque nous ne recevons pas les doses demandées."

  - Maxppp
© Maxppp - photo d'illsutration

Six boîtes en moyenne par officine

Avec seulement 130.000 boites pour les 22.000 pharmacies françaises, cela fait six boîtes par officine. Dans les pharmacies auxerroises, on a déjà presque plus de boîtes. A la pharmacie Sainte-Geneviève, Driss Mezgueldi, le pharmacien, attendait le Levothyrox ancienne formule avec impatience comme patient d'abord, car il est lui même sous traitement : "J'ai subi l'ablation totale de la thyroïde en mai. Il m'a été prescrit du Lévothyrox et j'ai constaté des crampes trois semaines après le début du traitement."

"le pharmacien attendait le Levothyrox ancienne formule avec impatience"

Impatient pour lui même, impatient pour ses clients aussi, le pharmacien a vite déchanté. Avec les boîtes qu'on lui a envoyé lundi, il a n'a pas pu dépanner tout le monde. Face à la pénurie, Driss Mezgueldi doit respecter des règles strictes : pour obtenir l'ancienne formule, il faut donc une ordonnance récente, qui mentionne le nom du nouveau produit Euthyrox. Et comme il faut que les effets secondaires soient réellement gênants, les patients acceptent mal cette forme de sélection : "ils ne comprennent pas. Il me semble qu’il n'y a pas eu assez de communication."

"Les patients ne comprennent pas, il n' y a pas eu assez de communication" - Driss Mezgueldi pharmacien

Le pharmacien a renoncé à sa boîte d'Euthyrox. Il attendra la version française du médicament, promise par le laboratoire Sanofi pour la fin du mois.

Selon la ministre de la santé, plus de 9.000 personnes ont signalé des effets indésirables à l'Agence nationale de sécurité du médicament (crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux) attribués à la nouvelle formule du Levothyrox.