Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"L'ARS vole l'argent de la prévention" dénonce la présidente de la ligue contre le cancer en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Ce jeudi matin, l'agence régionale de santé devrait annoncer, en conseil d'administration, qu'elle retire 450.000€ de financement au Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers (CRCDC). Un coup de rabot dangereux pour Bernadette Perrot, la vice-présidente mayennaise de cet organisme.

Bernadette Perrot est aussi la présidente de la Ligue contre le cancer en Mayenne
Bernadette Perrot est aussi la présidente de la Ligue contre le cancer en Mayenne © Radio France - Martin Cotta

C'est un coup dur pour la lutte contre les cancers. Ce jeudi, l'Agence Régionale de Santé, devrait annoncer lors du conseil d'administration du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers (CRCDC), qu'elle retire 450.000€ de budget à cet organisme. 

De l'argent en moins ...

La structure qui prend en charge toutes les actions de dépistage des cancers en Pays de la Loire est financée exclusivement par l'ARS et la Caisse Primaire d'Assurance Maladie justement financé par l'ARS et la Caisse primaire d'assurance maladie. Cette dernière a récemment envisagée de ne pas verser 450 mille euros cette année. Ce coup de rabot aurait donc des conséquences sur les dépistages des cancers du sein, du colon et du col de l'utérus, par exemple, pour des milliers de femmes dans la région. "Je ne sais pas comment on pourra faire correctement notre travail avec tout cet argent en moins" déplore Bernadette Perrot, la présidente de la ligue contre le cancer en Mayenne et vice-présidente du CRCDC. "On risque d'avoir des délais pour obtenir les résultats des dépistages qui vont s'allonger. Les gens vont se dire que ce n'est pas sérieux et ne participeront plus la fois d'après. C'est très grave car les cancers, du col en particulier ou du sein et du colon, se guérissent presque à 100% s'ils sont pris à temps" poursuit Bernadette Perrot. 

... pour le CHU de Nantes ? 

Les discussions au conseil d'administration s'annoncent houleuses au centre régional de coordination des dépistages des cancers. D'autant que l'organisme accuse déjà un déficit financier. "Il y a des tensions financières un peu partout. Notamment au CHU de Nantes. L'ARS fait les fonds de tiroir. Mais la prévention a toujours en France, l'enfant pauvre. Donc c'est facile de gratter un peu dans les enveloppes de prévention. En plus le public n'est pas au courant car il n'y a pas de représentants du public dans ce genre d'organisme. On a volé l'argent de la prévention pour le donner au curatif" conclut tristement Bernadette Perrot. 

Dans la région Pays de la Loire d'après le site internet de l'agence régionale de santé, les cancers affectent "plus de 136 600 personnes, soit près de 4 % des Ligériens. Les cancers sont à l’origine de 40 % des décès survenant avant l’âge de 65 ans". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu