Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'association des directeurs au service des personnes âgées demande à assouplir les restrictions en Ehpad

-
Par , France Bleu

Avec la généralisation de la vaccination pour lutter contre les formes graves du Covid-19, l'Association des directeurs au service des personnes âgées appelle ce mercredi à assouplir le protocole sanitaire dans les Ehpad.

L'association des directeurs au service des personnes âgées demande notamment le retour des contacts physiques entre les résidents et leurs proches.
L'association des directeurs au service des personnes âgées demande notamment le retour des contacts physiques entre les résidents et leurs proches. © AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT

Plus de libertés pour les résidents d'Ehpad et leurs familles : c'est le voeu de l'Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). Romain Gizolme, le directeur de l'association, s'est exprimé sur franceinfo ce mercredi en faveur d'un assouplissement des protocoles sanitaires dans les Ehpad. Désormais, 80% des résidents en Ehpad ont reçu au moins leur première dose de vaccin contre le coronavirus. Pour le directeur de l'AD-PA, "il faut donc que les personnes âgées, les familles, mais aussi les professionnels voient les bénéfices de cette avancée" vaccinale en France. 

Depuis maintenant un an et le début de l'épidémie, les 700.000 résidents des Ehpad en France ont été particulièrement visés par les restrictions avec des protocoles sanitaires stricts, que leurs proches devaient également respecter lors de leurs visites. Romain Gizolme demande notamment l'autorisation d'entrée des familles dans les Ehpad ou la possibilité pour les résidents de sortir à l'extérieur des établissements. Il estime aussi que le contact physique entre les personnes âgées et leurs familles pourrait être rétabli en continuant de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique et en gardant un masque sur le visage. 

Une décision logique pour le directeur de l'AD-PA qui rappelle qu'avec le vaccin, les personnes âgées évitent les formes graves de maladies liées au Covid-19. La vaccination du personnel avance également avec, pour le moment, 40% d'agents vaccinés. Il ajoute :

Aujourd'hui, nous ne sommes plus dans la situation d'il y a un an, donc il faut effectivement trouver des mesures nouvelles qui correspondent à cette situation d'avancée vaccinale.

Pour Romain Gizolme il ne faut pas négliger l'impact des restrictions de ces derniers mois sur la santé psychique des résidents : "Ces personnes âgées, là où tous les Français aujourd'hui peuvent se promener toute la journée en ville jusqu'à 18 heures, ne le peuvent pas si elles suivent le protocole du ministère." L'association rappelle également que le confinement des résidents en Ehpad a commencé plus tôt que celui du reste de la population et qu'il a surtout duré plus longtemps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess