Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journée nationale du don d'organes : l'association Grégory Lemarchal publie un clip de sensibilisation

vendredi 22 juin 2018 à 6:43 Par Harmony Bouvier, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Ce vendredi 22 juin marque la journée nationale du don d'organes et de tissus. A cette occasion, l'association Grégory Lemarchal, qui se bat contre la mucoviscidose, publie un clip de sensibilisation. Depuis le 1er janvier 2017, tout le monde est considéré comme donneur présumé.

Alice Modolo, vice-championne du monde d'apnée (à gauche) et Karine, greffée des poumons (à droite), rappellent que chacun est donneur d'organe présumé.
Alice Modolo, vice-championne du monde d'apnée (à gauche) et Karine, greffée des poumons (à droite), rappellent que chacun est donneur d'organe présumé. - Capture d'écran © Association Grégory Lemarchal

Les parents de Grégory Lemarchal, décédé de la mucoviscidose en 2007, continuent leur combat pour encourager au don d'organes.  A l'occasion de la journée nationale du don d'organes et de tissus, l'association qui porte le nom de leur fils publie ce vendredi 21 juin un nouveau clip de sensibilisation. 

Une championne d'apnée pour promouvoir la greffe des poumons

On y voit Alice Modolo, vice-championne du monde d'apnée, s'enfoncer dans les eaux profondes de la Méditerranée. Elle raconte, en voix off, le parallèle que font les greffés entre son sport et l'opération.  "Respirer après la greffe, c'est comme sortir la tête de l'eau pour la première fois".  A la surface, la sportive apparaît sur un bateau au côté de Karine, atteinte de la mucoviscidose et qui a bénéficié d'une greffe des poumons. "Chaque jour je regarde le ciel et je pense à mon étoile, cet inconnu qui a sauvé ma vie".

Tout le monde est désormais donneur présumé

Le message que rappelle cette vidéo, comme l'explique Pierre Lemarchal, est que depuis la loi entrée en vigueur au 1er janvier 2017, tout le monde est donneur d'organes présumé et qu'il est important de déclarer son désaccord si c'est le cas. "La première chose que les médecins regardent lorsqu'ils ont la possibilité de prélever les organes d'un défunt, c'est le registre national des refus. Si jamais la personne est dessus, on gagne du temps et on passe à quelqu'un d'autre". 

Les personnes qui ne souhaitent pas donner leurs organes peuvent aussi écrire une lettre datée et signée à leur proche, qui sera ensuite donnée au médecin.

© Visactu - Visactu
© Visactu © Visactu