Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association Servir définitivement écartée de la gestion de l'Ehpad la Rosemontoise à Valdoie

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Après la mort de 30 résidents à l'EHPAD de la Rosemontoise à Valdoie, l'association SERVIR va être démise de ses fonctions annonce le Conseil Départemental du Territoire de Belfort et l'Agence Régionale de Santé. "Le lien de confiance avec SERVIR a été rompu" affirme le président du Département.

L'Ehpad La Rosemontoise à Valdoie
L'Ehpad La Rosemontoise à Valdoie © Maxppp - Michael DESPREZ

Le Conseil Départemental du Territoire de Belfort et l'Agence Régionale de Santé annoncent ce mercredi mettre fin à la collaboration avec l’association Servir en charge depuis plus de 20 ans de l'Ehpad de la Rosemontoise à Valdoie. Pendant la crise sanitaire, la gestion de l'établissement a été largement mise en cause par les familles de patients et par les institutions. 

Plusieurs plaintes ont ainsi été déposées contre l'association après la mort, liée au Covid-19, de 30 résidents et d'une soignante en avril. La gestion de l'établissement avait été alors remise à une administration provisoire, mais plusieurs mois après cette mise sous tutelle, l'ARS et le département affirment que "le lien de confiance avec Servir a été rompu, et que les garanties apportées par l'association ne sont pas satisfaisantes". 

En conséquence, les agréments vont lui être retirés, et l'association n'aura plus de lien avec l'Ehpad à partir du 7 novembre. C'est l'association "Les bons enfants", en charge de la résidence Vauban, à Belfort qui prendra la relève.

Des relations tendues entre l'ARS, le Territoire de Belfort et l'association Servir

Pour préparer l'avenir, l'association Servir a livré un rapport de 500 pages pour proposer une nouvelle organisation. Un projet qui n'est "pas satisfaisant", affirme le président du département, Florian Bouquet. Selon lui, tout est "imprécis" dans ce dossier "même pour des choses très pratiques comme la mise en place des repas". 

De plus, l'attitude de l'association des derniers mois a été rédhibitoire pour le département et l'Agence Régionale de Santé, pour qui Servir a fait preuve de mauvaise volonté : "Certains résidents sont douchés sans pommeau de douche, sans que Servir ne fasse quoique ce soit. Il a  été demandé à l'association, à plusieurs reprises, de mettre à disposition de l'administration provisoire des documents liés à la sécurité de l'établissement. L'association ne l'a jamais fait. De la même manière, il a fallu que l'ARS envoie une mise en demeure à Servir pour que les salariés reçoivent la prime Covid 19", précise Florian Bouquet. En clair "le lien de confiance a été rompu" avec cette association résume l'ARS et le Département.

L'association "Les Bons Enfants" sera à la tête de la gestion de l'EHPAD à partir du 7 novembre

L'association Les Bons Enfants prendra en charge la gestion de l'Ehpad, de sa centaine de salariés, et de sa centaine de résidents début novembre. Selon le président du département, Florian Bouquet, et le directeur de l'autonomie à l'Agence Régionale de Santé, Damien Patriat : "Cette association a su apporter des garanties financières, techniques et morales pour garantir au personnel et aux résidents une sécurité et un bien-être physique et moral". L'association est charge notamment de la résidence Vauban et la résidence Bonnef à Belfort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess