Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme : comment améliorer l'accompagnement ?

-
Par , France Bleu Picardie

L'autisme et les troubles du spectre autistiques concernent 600 000 personnes en France. De nombreuses associations pointent les retards dans l'accompagnement. En cette journée mondiale de sensibilisation à l'autisme elles tentent de faire entendre leurs messages.

Lors d'une manifestation pour la journée mondiale de l'autisme en 2018
Lors d'une manifestation pour la journée mondiale de l'autisme en 2018 © Maxppp - Maxppp

Ce sont des troubles largement répandus en France. Selon l'INSERM, l'institut national sur la santé et la recherche médicale, 8 000 enfants autistes naissent chaque année dans le pays. Chaque situation ou presque est différente et l'aide apportée aux familles est souvent insuffisante. Même si les chiffres progressent, ce sont par exemple seulement 40% de ces enfants qui vont à l'école élémentaire.

Des difficultés auxquelles est confrontée Ingrid Dordain avec sa fille. Elle a fondé la maison Sated (Service d'accueil pour enfants présentant des troubles envahissants du développement) à Belloy-sur-Somme, près d'Amiens. La structure, qui compte huit places d'accueil fait désormais partie de l'Association Pour les Adultes et les Jeunes Handicapés (APAJH 80). 

Ingrid Dordain, fondatrice de la maison Sated

Quels dispositifs pour accompagner les autistes dans la Somme ?

Chaque situation ou presque est différente dans les familles. A Salouël, près d'Amiens, Lucas, quatre ans souffre de troubles légers du spectre autistique, "il est dans sa bulle", explique Laure, sa maman qui a décidé il y a un an d'adopter la méthode des "3 i", mise en avant notamment par l'association Autisme Espoir vers l'Ecole qui accompagne la famille.

Une vingtaine de bénévoles se relaient pour passer du temps avec Lucas. Mais pour bien suivre cette méthode, la famille a besoin d'une dizaine d'autres personnes. Vous pouvez contacter Laure au 06 95 18 18 75 ou en écrivant à l'adresse aidons-lucas@outlook.fr

Une table ronde sur l'autisme est également organisée ce vendredi par le conseil départemental de la Somme. Vous pouvez la suivre à distance sur le site www.somme.fr/autisme ou sur la page Facebook du conseil départemental. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess