Santé – Sciences

L’avenir des urgences de Valognes s’éclaircit

Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin mercredi 21 octobre 2015 à 20:06

© Radio France - Marion Aquilina

Une délégation d’élus manchois a été reçue au Ministère de la Santé pour trouver une issue à la crise des Urgences du site de Valognes. Des mesures concrètes ont été prises.

Les élus sont venus en nombre et le déplacement en valait la peine. Les députés socialistes Geneviève Gosselin-Fleury et Stéphane Travert, le maire de Cherbourg –Octeville Jean-Michel Houllegatte et le maire de Valognes Jacques Coquelin reviennent avec plusieurs engagements de la Ministre de la Santé.

"Des avancées significatives" selon le maire de Valognes

"Ça répond de mon point de vue aux attentes de la population" (Jacques Coquelin)

Le SMUR est sauvé

Premier engagement de la Ministre de la Santé Marisol Touraine, le maintien du SMUR de Valognes. Il fonctionnera 24h/24 et 7jours/7. Le SMUR gérera les urgences vitales et transportera les patients vers les urgences de Cherbourg ou Caen.

Plus de service d’urgence mais un service de soins non programmés

Les urgences qui ne sont "pas vitales" seront traitées à Valognes où un service de soins non-programmés va être installé. On ne peut plus parler de service d’urgence (qui doit être géré par des urgentistes), là ce sont des médecins généralistes hospitaliers qui assureront les soins. Le recrutement a d’ailleurs déjà commencé. Dans un premier temps, ce service sera ouvert de 8h à 20h, mais la Ministre de la Santé assure que l’objectif est qu’il soit opérationnel 24h/24 et 7jours/7.

Des engagements mais pas encore de calendrier

Si le gouvernement a pris des engagements, on ne connaît pas encore la date d’ouverture de ce nouveau service. C’est l’Agence Régionale de Santé de Basse-Normandie qui est chargée d’appliquer les mesures.