Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l’Aveyron en zone rouge, le masque obligatoire pour tout rassemblement à partir de 10 personnes

-
Par , France Bleu Occitanie

Après le passage de l’Aveyron en zone rouge, et les 12 morts à l’Ehpad de Séverac-le-Château, la préfète impose ce vendredi de nouvelles mesures pour éviter la propagation du virus qui circule activement dans le département.

Le masque désormais obligatoire pour tout rassemblement au dessus de 10 personnes en Aveyron , classé en zone rouge
Le masque désormais obligatoire pour tout rassemblement au dessus de 10 personnes en Aveyron , classé en zone rouge © Maxppp - Lionel VADAM

L’Aveyron est passé en zone rouge de "circulation active du virus" depuis ce jeudi. Le taux d’incidence est en forte augmentation depuis la fin du mois d’août : 12,4 fin août, 27,7 début septembre, 42 il y a une semaine, 58 aujourd’hui , le taux a atteint 71 en fin de semaine dernière à cause de l’effet statistique de l’Ehpad de Séverac-d'Aveyron, où le bilan est à ce jour de 12 morts dans la maison de retraite.

Le taux de positivité suit cette même courbe : 1,4 % fin août / 2,3 % début septembre / proche de 3 % aujourd’hui. Un département passe en "zone de circulation active du virus" ou "zone rouge" quand son taux d’incidence est supérieur à 50 nouveaux cas de Covid-19 pour 100.000 habitants en une semaine.

Nouvelle mesures de port obligatoire du masque

Dans l’Aveyron, le  port du masque était obligatoire pour les plus de 11 ans à Conques-en-Rouergue, Espalion, Saint-Affrique et Villefranche-de-Rouergue, à la demande des maires. À ce jour seul reste en vigueur le port du masque sur la commune d’Espalion. Depuis le 19 août, le port du masque est obligatoire sur les marchés de plein vent, brocantes, sur les rassemblements sportifs aux abords des établissements scolaires, et pour tous rassemblements, réunions ou activités réunissant plus de 100 personnes.

"Malgré ces mesures et les nombreuses campagnes de communication sur les bons comportements à adopter faites par l’État, les collectivités ou les professionnels de santé, les indicateurs de notre département n’évoluent pas favorablement" constate la préfète de l'Aveyron.

Avec le passage en zone rouge, la préfète a donc décidé de renforcer ces mesures et de passer ce vendredi un message de fermeté qui pourra si nécessaire être suivi de nouvelles mesures fortes dans les jours à venir.

À compter de ce vendredi, le seuil à partir duquel le masque est obligatoire pour tout rassemblement en Aveyron est abaissé à 10 personnes.

La préfète a décidé aujourd’hui de ne pas prendre de mesures générales ou ciblées de fermeture ou de modulation des horaires des cafés et restaurants, d’abaissement du seuil d’accueil des grands rassemblements (fixé à 5000 personnes aujourd’hui) ou de limitation des déplacements : "C’est une marque de confiance qu’elle fait aux organisateurs, aux professionnels et à nos concitoyens pour qu’ils respectent scrupuleusement les règles sanitaires."

Toutefois, si la situation continue à se dégrader et qu’elle ou ses services constataient des manquements graves au respect des gestes barrières, à la distanciation sociale et au port du masque obligatoire, elle n’hésitera pas à prendre de nouvelles mesures plus contraignantes.

"Si les comportements inacceptables constatés la nuit dernière dans les rues et dans les cafés de la ville de Rodez devaient se reproduire, je n’hésiterai pas à interdire les rassemblements. J’ envisage d’ores et déjà de prendre rapidement de nouvelles mesures administratives à l’encontre de certains établissements, comme je l’ai  déjà fait", ajoute la préfète de l’Aveyron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess