Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'eau du robinet impropre à la consommation dans quinze communes de l'Oise, de la Somme et de Seine-Maritime

Une pollution microbiologique a été détectée ce samedi sur un réseau d'eau alimentant quinze communes de l'Oise, de Seine Maritime et de la Somme.

L'eau du robinet impropre à la consommation dans plusieurs communes de l'Oise et de la Somme
L'eau du robinet impropre à la consommation dans plusieurs communes de l'Oise et de la Somme © Radio France - Aurélie Lagain

La préfecture de l'Oise alerte ce samedi sur une pollution microbiologique d'un réseau d'eau potable alimentant quinze communes et hameaux de l'Oise, de Seine Maritime et de la Somme.

Sont concernées dans l'Oise, les communes de :

  • Lannoy-Cuillère
  • Saint-Valery-sur-Bresle
  • Broquiers, Moliens
  • Monceaux-l'Abbaye
  • Romescamps
  • Saint-Thibault
  • Fouilloy 
  • Escles-Saint-Pierre

Un seul hameau d'une cinquantaine d'habitants est concerné par cette pollution de l'eau dans la Somme, c'est celui de Saint Clair sur la commune de Hescamps,  au sud du département, à la frontière avec le département de l'Oise. 

Ne pas utiliser l'eau même bouillie

Cette pollution d'origine fécale "rend l'eau totalement impropre à la consommation". L'eau même bouillie ne doit pas être utilisée : ni à usage alimentaire ni pour le brossage des dents met en garde la préfecture de l'Oise. 

L'eau peut en revanche être utilisée pour l'hygiène corporelle et pour laver la vaisselle ou le linge.

C'est l'Agence régionale de santé des Hauts de France qui a découvert cette pollution dans le cadre d'un "contrôle sanitaire règlementaire"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu