Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : l'Ehpad Korian "Les Grands Crus" teste des jeux d'adresse pour soigner ses résidents

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Depuis janvier dernier, les personnes âgées de l'Ehpad Korian "Les Grands Crus" à Dijon passent plusieurs heures par semaine à jouer aux palets et autres plateaux de billes. C'est le projet de fin d'étude d'Hugo Boyer, étudiant en master 2 de STAPS à l'université de Dijon.

Hugo Boyer, étudiant en STAPS à Dijon a élaboré ces jeux.
Hugo Boyer, étudiant en STAPS à Dijon a élaboré ces jeux. © Radio France - Korian

Les jeux d'adresse ne sont pas réservé à l'éveil des jeunes enfants mais peuvent aussi être essentiels au maintien des capacités des personnes âgées. C'est en tout cas le résultat des ateliers organisés depuis janvier à l'EHPAD les Grands Crus à Dijon. Des patients de parfois plus de 90 ans ont réussi à baisser leur prise de médicaments grâce à la pratique régulière de jeux, un programme de soin conçu par un étudiant en master de sport spécialisé dans la rééducation à la fac de Dijon. 

Le reportage à L'EHPAD Korian Les Grands crus.

La philosophie de L'EHPAD les Grands Crus de Dijon est de réduire l'usage des médicaments pour soigner les patients, "alors quand Hugo est arrivé en stage avec ce projet de jeux d'adresse ça nous a tout de suite séduit, s'enthousiame encore Valérie Boivin, la directrice de l'EHPAD. Cela nous a même permis de réduire la prise de médicaments chez certains patients, et surtout ça apporte beaucoup de gaieté dans l'établissement".  

Les jeux mobilisent toutes les aptitudes des patients.
Les jeux mobilisent toutes les aptitudes des patients. © Radio France - Lila Lefebvre

Le concept est simple, faire travailler les muscles, l'adresse, grâce à des jeux simples mais techniques. "Ça m'a demandé de l'adaptation au public des personnes âgées qui est différent de celui des centres de rééducation, reconnait Hugo Boyer, étudiant en deuxième année de Science et techniques des activités physiques et sportives à Dijon, il faut notamment avoir une connaissance fine de leurs pathologies pour s'adapter à chacun". Mais il n'y a pas que le corps qui travaille, "on peut noter une amélioration de la concentration et même de la mémoire chez certains résidents", se félicite-t-il. 

"Se battre comme ça, ça vous donne de la vigueur !" Renée Trinquesse, 90 ans. 

"J'ai 90 ans, ça me donne de la vitalité, je ne suis pas en train de m'endormir, sourit, Renée Trinquesse, absorbée par un jeu de palet avec son amie Emilienne Dreyer, 92 ans, et puis se battre comme ça, ça vous donne de la vigueur ! Je pense que ça lie aussi de l'amitié, même si c'est chaud par moment, c'est un jeu !"

Passe-trappe.
Passe-trappe. © Radio France - Lila Lefebvre

Aujourd'hui, la mission d'Hugo est terminée à la maison de retraite, il va retrouver les bancs de la fac pour rédiger son mémoire et valider son master 2, mais les ateliers jeux, eux, vont perdurer, et ce sont les résidents qui en seront les émissaires, ils se déplaceront dans les étages de l'établissement pour faire participer tous les patients

Les jeux d'adresse travaillent l'agilité et la récupération de motricité comme on le constate avec Madame Dreyer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess