Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'entraide entre collègues pour tenir un mois sans tabac

mercredi 30 novembre 2016 à 5:44 Par Aurélie Lagain et Charlotte Lalanne-Labeyrie, France Bleu Vaucluse

Le mois sans tabac touche à sa fin ce mercredi. Pour tenir, certains collègues de travail ont décidé d'arrêter ensemble, comme à la CPAM de Vaucluse.

Moi(s) sans tabac, un défi collectif lancé à tous les fumeurs en novembre
Moi(s) sans tabac, un défi collectif lancé à tous les fumeurs en novembre © Radio France - Stephanie Perenon

Ce mercredi 30 novembre, c'est le dernier jour du mois sans tabac... C'est une campagne du ministère de la Santé, un "défi collectif" qui a rassemblé 179.731 participants selon les chiffres officiel.

Pourquoi un mois ? Parce qu'au-delà, on nous affirme que les chance d'arrêter définitivement sont "multipliées par cinq". Des kits ont été distribués avec livret, agenda, stickers, roue pour calculer ses économies... et une application Tabac info service.

À la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie) de Vaucluse, 10 collègues se sont serrés les coudes.

"C'est ma première tentative qui ressemblerait à une tentative réussie" - Laurent, au 29e jour sans tabac

Laurent, responsable informatique, "fait partie de ceux qui tiennent le coup" avec patches "qui régule énormément les pulsions" et cigarette électronique. Il veut absolument arrêter. "C'est jamais gagné, mais le fait de ne pas être seul est important, on échange là-dessus. Je ne pensais pas que ce serait "aussi facile que ça"... Mais ça n'est jamais gagné !"