Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'épidémie de Covid-19 était-elle déjà décelable sur Twitter en 2019 ?

-
Par , France Bleu

Des scientifiques ont repéré des signaux dès décembre 2019 sur le réseau social Twitter. D'après une étude italienne, des internautes faisaient déjà état de symptômes dans leurs messages publiés.

Les termes "pneumonie" et "toux sèche" sont régulièrement apparus sur Twitter dès décembre 2019.
Les termes "pneumonie" et "toux sèche" sont régulièrement apparus sur Twitter dès décembre 2019. © Maxppp - Lionel Vadam

Difficile encore de savoir précisément quand l'épidémie de Covid-19 a émergé. La maladie circulait déjà avant d'être identifiée. Des scientifiques italiens se sont intéressés à cette période où le covid-19 n'était pas encore véritablement connu. 

"Pneumonie"

Dans leur étude publiée le 25 janvier dernier dans la revue Scientific Reports,  ils se sont précisément penchés sur la période allant de décembre 2019 à février 2020. Leurs recherches portent sur des occurrences de mots liés à des symptômes

Ils se sont aperçus que le terme "pneumonie" revenait souvent sur Twitter lors de cette période en comparaison à d'autres années. 

Ce graphique issu de l'étude présente l'augmentation du nombre de fois où le mot "pneumonie" apparaît sur Twitter
Ce graphique issu de l'étude présente l'augmentation du nombre de fois où le mot "pneumonie" apparaît sur Twitter - Scientific Reports

Dès décembre 2019, le nombre d'apparition du terme dans des messages publiés augmente alors qu'à ce moment-là, le virus demeure inconnu. 

Des signaux présents dans les gros foyers d'infection

Ces deux scientifiques parviennent notamment à démontrer que ces occurrences apparaissent dans les régions très touchées par le Covid-19 comme la Lombardie en Italie, Madrid en Espagne et l’Ile-de-France. Même scénario avec "toux sèche". 

Ces deux chercheurs estiment que les réseaux sociaux représentent un outil utile de surveillance épidémiologique. Mais ils précisent que cela ne signifie pas que le Covid-19 aurait pu être détecté plus tôt. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess