Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'épidémie de rougeole s'étend à l'agglomération bordelaise

jeudi 11 janvier 2018 à 12:36 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

L'Agence régionale de santé alerte sur la propagation d'une épidémie de rougeole dans l'agglomération bordelaise. 77 cas ont été recensés depuis novembre dont 12 hospitalisations.

Le vaccin contre la rougeole est administré par voie cutanée
Le vaccin contre la rougeole est administré par voie cutanée © Maxppp - Maxppp

Selon l'Agence régionale de santé, l’épidémie de rougeole qui a touché le campus universitaire bordelais en décembre dernier s’est étendue à l’ensemble de l’agglomération. Elle recense 38 nouveaux cas dans la métropole contre 16 en décembre. Ce qui porte le total à 77 personnes touchées depuis novembre. 12 d'entre elles ont été hospitalisées.

Se faire vacciner pour arrêter l'épidémie

L’agence rappelle que le meilleur moyen de lutter contre l'épidémie, c’est la vaccination.  Or, ce vaccin n'est pas obligatoire en France. L'ARS dresse un constat inquiétant : le taux de vaccination en Gironde chez les enfants de deux ans n'était que de 80,3% en 2015. Alors que l'Organisation mondiale de la santé recommande un taux de 95%, ce qui permettrait selon elle de faire disparaître cette maladie en France.

La rougeole est une infection virale hautement contagieuse. Une personne qui en est porteuse peut infecter entre 15 et 20 personnes. Elle se transmet par voie aérienne ou directement auprès d'un malade. On peut également contracter l'infection virale du fait de sa présence persistante dans l'air.

Les adolescents et les adultes peuvent se faire vacciner à n'importe quel moment

L'épidémie touche particulièrement les jeunes adultes et les enfants. Selon le calendrier vaccinal, une première dose doit être injectée aux enfants âgés de 12 mois. Puis une seconde entre 16 et 18 mois. Les adolescents et les adultes nés depuis 1980 n'étant pas à jour, peuvent se faire vacciner à n'importe quel moment.

De la fièvre, le nez qui coule et les yeux larmoyants

Au début, la rougeole ressemble à un rhume, accompagné de toux avec de la fièvre supérieure à 38,5°C. Le nez coule et les yeux sont rouges larmoyants. Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage avant de s'étendre à tout le corps. Les formes les plus compliquées peuvent nécessiter une hospitalisation, pouvant aller jusqu'au décès.

La vaccination a permis de diminuer considérablement le nombre de cas de rougeole en France. 600 000 personnes était atteintes dans les années 1980, contre 2500 aujourd’hui. Entre 2008 et 2016, 10 personnes sont décédées après avoir contracté cette infection virale.

Louis Tellier