Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Pendant les fêtes, l'Établissement Français du Sang recherche des donneurs

-
Par , France Bleu, France Bleu Drôme Ardèche

"Pendant les fêtes, offrez un cadeau, donnez votre sang". C'est l'appel à la solidarité lancé par l'Établissement Français du Sang (EFS). Chaque année, un million de malades sont soignés grâce à ces dons mais pendant la période des fêtes les donneurs se font rares.

Les locaux de l'EFS à Valence sont ouverts du lundi au samedi.
Les locaux de l'EFS à Valence sont ouverts du lundi au samedi. © Radio France - Paul Tilliez

Valence, France

Repas de famille pour Noël, épidémies de grippe ou de gastro, problèmes de calendriers pour des donneurs qui ont dépassé leur quota de dons annuels : la période des fêtes, c'est un casse-tête pour l'Établissement Français du Sang (EFS). Il faut trouver des donneurs, et cette année, ce sont les groupes sanguins O (O- et O+) et A- qui sont les plus recherchés selon le docteur Jacques Courchelle, responsable du site de transfusion sanguine de Valence.

10.000 par jour en France

Pour pallier ce problème, l'Etablissement Français du Sang profite de la période de Noël pour lancer une grande campagne de solidarité. Cela fait plusieurs années et cela fonctionne. Cette année encore, l'Etablissement Français du Sang de Valence a accueilli 20% de donneurs en plus pendant les premières semaines de vacances. C'est beaucoup pour un établissement qui voit défiler en moyenne une centaine de personnes chaque jour. 

Jacques Courchelle s'en réjouit, mais il rappelle qu'il faut continuer sur cette voie. En France, 10.000 dons par jour sont nécessaires pour aider les malades. Et durant cette période de grève des transports, certaines régions comme la région Île-de-France souffrent du manque de donneurs, il faut donc compenser ces pertes. Pour savoir si vous êtes éligible ou non, faites le test en ligne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu