Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

L'établissement français du sang lance un appel aux dons urgent en Loire-Atlantique et en Vendée

mercredi 13 mars 2019 à 9:13 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Les réserves de sang s'amenuisent à cause des épidémies de grippe et de gastro-entérite. L'EFS lance donc un appel urgent aux donneurs. Il faut 30.000 dons d'ici la fin du mois de mars, au niveau national, pour reconstituer les stocks.

Il faudrait 30.000 dons d'ici la fin mars au niveau national
Il faudrait 30.000 dons d'ici la fin mars au niveau national © Maxppp -

Pays de la Loire, France

L'EFS, l'établissement français du sang, a besoin de dons et très vite parce que les réserves s'amenuisent. Alors il lance un appel aux donneurs en Loire-Atlantique et en Vendée. Au niveau national, il faut 30.000 dons, d'ici la fin du mois, pour reconstituer les stocks.

Nous sommes en-dessous de ce que nous souhaiterions avant les vacances d'avril et les ponts de mai

"Avec les épidémies de grippe et de gastro-entérite de ces dernières semaines, les dons ont baissé", explique Carole Leclerc, la responsable des prélèvements à l'établissement français du sang Centre-Pays de la Loire. "C'est un problème que nous connaissons d'habitude en début d'année, mais là, les épidémies sont arrivées un peu plus tard. Donc nous sommes un peu en-dessous de ce que nous souhaiterions avant la période des vacances d'avril et des ponts du mois de mai où on sait que les dons seront moins nombreux".

Nous avons besoin de dons réguliers

Pas de crainte à avoir donc dans l'immédiat pour les malades et les blessés qui auraient besoin de sang, mais Carole Leclerc rappelle que les produits sanguins ont une durée de vie courte : "nous avons donc besoin de dons réguliers, d'autant plus que la majorité des dons sont destinés à des patients qui ont des maladies chroniques comme des cancers ou des maladies de la moelle. Ils doivent donc être transfusés très régulièrement". La Vendée a besoin de 1.250 dons par semaine et la Loire-Atlantique de 550 dons. 

L'EFS lance donc un appel à ses donneurs habituels mais aussi aux nouveaux donneurs. Tous les lieux de collectes et les horaires sont sur cette carte.