Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L’Euthyrox pris d’assaut par les malades de la thyroïde

mardi 3 octobre 2017 à 17:12 Par Thibault Quilichini et Marion Galland, France Bleu RCFM

Les malades de la thyroïde vont progressivement retrouver leur médicament d’origine. Il a avait été retiré du marché pour faire place à une nouvelle molécule, face à la contestation, les autorités ont fait marche arrière. Les syndicats dénoncent le nombre insuffisant de boîtes mis à disposition.

Les malades de la thyroïde se sont rués sur le nouveau médicament
Les malades de la thyroïde se sont rués sur le nouveau médicament -

Corse, France

La ruée vers l'Euthyrox! Le Levothyrox ancienne génération est de retour dans les pharmacies. Ce traitement contre les problèmes de thyroïde, fait son come-back après que des milliers de patients (9.000 selon les autorités, 50 000 selon les associations) aient signalé des effets secondaires indésirables liés à la nouvelle formule.

En Corse les problèmes de thyroïdes sont malheureusement bien connus. Résultat, les pharmacies sont déjà prises d'assaut. La ruée vers l'Euthyrox est plus que vérifiée. Marie-Paule Ferreri, pharmacienne bastiaise l’atteste : « les malades doivent venir à la pharmacie avec une ordonnance sur laquelle est inscrit Euthyrox. Cette ordonnance doit être datée du 14 septembre. Il faut normalement justifier d’effets secondaires. Le problème est que tout le monde veut le médicament réalisé avec l’ancienne formule. C’est le médecin qui va juger quelle formule administrer. De plus, nous ne disposons pas des quantités nécessaires pour satisfaire toutes les demandes. »

Marie-Paule Ferreri : "il faut justifier d'effets secondaires pour bénéficier du nouveau traitement"

Dix mille boites de l'ancienne formule ont été remises sur le marché en attendant l'arrivée d'un nouveau traitement alternatif mais ce chiffre n'est pas à la hauteur de la demande. Invité du journal de RCFM François Gazzano, président de la fédération des syndicats français des pharmaciens, a dénoncé cet approvisionnement trop faible. "Nous en sommes en colère contre le ministère de la santé qui nous a fourni 130 000 boites, soit une boite par dosage et par pharmacie par jour, si bien que depuis mardi soir tout est en rupture partout. Et c’est à nous de gérer la déception et l’angoisse des patients"

François Gazzano, président de la fédération des syndicats de pharmaciens: "on ne peut pas dépanner les patients"

Trois millions de patients sont traités au Levothyrox en France. Si vous avez un doute, un numéro vert a été mis en service : le 0800 97 16 53.