Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : l'hôpital de La Rochelle lance un appel aux médecins retraités pour venir en renfort

-
Par , France Bleu La Rochelle

Avec plus de 135 cas positifs au coronavirus au sein du personnel, en moins de quinze jours, la situation reste toujours très tendue au groupement hospitalier de La Rochelle et de Rochefort ce jeudi. Pour pouvoir assurer les rotations des équipes, la direction lance un appel aux médecins retraités.

Entrée de l'hôpital Saint Louis à La Rochelle
Entrée de l'hôpital Saint Louis à La Rochelle © Radio France - Gérald Paris

Une semaine après l'activation du niveau 2 du plan blanc dans les hôpitaux de la Rochelle-Rochefort, où en est-on ? Le directeur du groupement hospitalier de territoire Littoral Atlantique, Pierre Thépot parlait de "situation critique" avec de nombreuses contagions du Covid-19 dans les services. Et la situation ne s'est pas vraiment améliorée ce jeudi 28 janvier 2021.

Plus de 135 salariés du groupement hospitalier ont contractés le virus

Avec des tests répétés à grande échelle sur l'ensemble du groupement hospitalier, 80 nouveaux cas ont été décelés en fin de semaine dernière, et 36 autres en ce début de semaine. En quinze jours, plus de 135 salariés du groupement hospitalier ont contracté le virus. Tous ne sont pas symptomatiques, mais il faut bien sûr respecter une période d'isolement pour éviter toute propagation. 

"Certains salariés proposent spontanément de décaler leurs congés" - Pierre Thépot

Se pose maintenant le problème des rotations des équipes. Pour Pierre Thépot, "Certains salariés proposent spontanément de décaler leurs congés, mais nous n'en sommes pas un stade où il va falloir les supprimer pour tous. Par contre, nous lançons un appel aux médecins retraités. Les renforts sont les bienvenus. Nous aimerions augmenter les capacités d'accueil, que ce soit en réanimation ou ailleurs, mais là ce n'est pas possible."

Pour autant, la situation pourrait être pire. Le groupement hospitalier n'en est pas un stade de transférer des patients à Bordeaux, Nantes ou Poitiers. "Pour le coronavirus, nous avons, ce jeudi une dizaine de personnes en service réanimation. Les autres lits de réanimation sont par ailleurs occupés par d'autres patients touchés par d'autres pathologies." 

Forte augmentation de la contamination des jeunes de 20 à 29 ans en Charente-Maritime

Mais avec une situation qui se dégrade vite en Charente-Maritime, le directeur du groupement hospitalier est inquiet, et notamment avec de nombreuses contaminations chez les jeunes. "Les données de santé public France montrent que sur la dernière semaine, pour les personnes de 20 à 29 ans, _on est passé en un mois à un taux d'incidence de 88 à 203._

Choix de la station

À venir dansDanssecondess