Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'hôpital de La Rochelle recherche des volontaires pour évaluer l'efficacité de la cigarette électronique

jeudi 11 avril 2019 à 6:03 Par Julie Pacaud, France Bleu La Rochelle

Une étude lancée par l’AP-HP, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris veut évaluer l’efficacité de la cigarette électronique, avec ou sans nicotine, comme aide à l'arrêt du tabac. Parmi les centres hospitaliers partenaires, l'hôpital de La Rochelle recherche des volontaires.

Illustration. Quelle est l'efficacité de la cigarette électronique dans l'arrêt du tabac ?
Illustration. Quelle est l'efficacité de la cigarette électronique dans l'arrêt du tabac ? © Maxppp - Nicolas Kovarik

La Rochelle, France

Une étude lancée en octobre 2018 par l’AP-HP, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris entend évaluer l’efficacité de la cigarette électronique, avec ou sans nicotine, comme aide à l'arrêt du tabac. Pour l'heure, seuls 150 fumeurs se sont portés volontaires en France pour participer à cette étude. Or l’objectif est d'analyser un minimum de 650 personnes fumant au moins 10 cigarettes par jour, âgées de 18 à 70 ans et souhaitant arrêter de fumer. Parmi les 11 centres hospitaliers partenaires, l'hôpital de La Rochelle suit pour l'heure 5 patients dans le cadre de cette étude. "En seulement 3 à 4 mois, tous ont arrêtés de fumer", explique le docteur David Lemerre, tabacologue en charge de l'enquête au Centre hospitalier de La Rochelle. 

Une étude à double aveugle

Pour participer à cette étude, il faut être âgé de 18 à 65 ans, fumer au moins 10 cigarettes par jour et être motivé pour arrêter. Après une première consultation, les fumeurs sont répartis en plusieurs groupe. Le groupe "nicotine" reçoit une cigarette électronique avec de la nicotine et des comprimés placebo, le groupe "varénicline" reçoit lui des comprimés de varénicline, un médicament d'aide à l'arrêt du tabac ainsi qu'une cigarette électronique sans nicotine. 

Enfin le troisième groupe n'a pas de nicotine du tout, ni dans les comprimés ni dans les cigarettes. Les médecin comme le patient ne savent pas à quel groupe ils appartiennent, c'est donc une étude à double aveugle permettent de mesurer scientifiquement l'efficacité de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique alors qu'1,7 million de français vapotent quotidiennement. 

Si vous souhaitez participer à cette étude, contactez le Centre hospitalier de La Rochelle : 05 46 45 52 80