Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'hôpital de Moulins-Yzeure lance un appel aux dons pour les soignants et les patients

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Moulins, France

L'hôpital de Moulins-Yzeure en appelle aux dons pour "améliorer les conditions de travail des soignants et les conditions de séjour des patients."

L'hôpital de Moulins-Yzeure
L'hôpital de Moulins-Yzeure © Radio France - Juliette Micheneau

L'appel aux dons a été lancé sur la plateforme Collecticity, habituellement faite pour les collectivités locales, mais qui s'est ouverte à tout le secteur public. "On souhaitait pouvoir _financer certains équipements particuliers_, qui n'entrent pas dans nos dépenses et notre budget habituels. Par exemple, des tablettes tactiles, des fauteuils-lits pour les papas à la maternité... On voulait permettre aux citoyens du territoire de donner à leur établissement de proximité, celui de Moulins-Yzeure", explique Rudy Chouvel, le directeur des affaires logistiques du CH de Moulins-Yzeure. 

Les organisateurs estiment avoir besoin de "20000 euros, a minima, afin de cofinancer les dépenses exceptionnelles générées par la crise sanitaire Covid-19 (matériels de réanimation complémentaires, tenues, masques, consommables, navette pour les prélèvements déjà mise en place, pousse-seringues, formations complémentaires aux prises en charge de réanimation...) mais également à améliorer les conditions de travail des soignants (cellule d’accompagnement psychologique, temps de psychologue du travail, renforcement des outils de télétravail...) et d'hospitalisation des patients (tablettes tactiles pour les personnes âgées et isolées, fauteuils-lits accompagnant pour la maternité et les papas...)."

"C'est pas de la charité ou de la mendicité, comme certains ont pu le dire, c'est un don, défiscalisable, qui permet d'orienter une partie de ses impôts vers le service public qu'on souhaite" - Rudy Chouvel, directeur des affaires logistiques de l'hôpital de Moulins-Yzeure.

Le projet doit permettre, entre autres, l'achat de tablettes tactiles pour les résidents.
Le projet doit permettre, entre autres, l'achat de tablettes tactiles pour les résidents. - CH de Moulins-Yzeure

Des critiques contre le projet

Une initiative qui, malgré les près de 7000 euros récoltés en quelques jours, a généré des retours négatifs, accusant l'hôpital de vouloir se financer avec l'argent des dons, se substituant aux cotisations sociales. Des critiques qui ont un peu "agacé" Rudy Chouvel. "Je comprends que les personnes se disent ça, mais il ne faut pas le voir comme ça. _Le but n'est pas de financer des dépenses vitales_, ça permet juste de financer, ou co-financer, certaines dépenses. Un hôpital n'a pas vocation à acheter 50 tablettes tactiles."

"Ca reste un don, pris en charge aux deux tiers par l'impôt sur le revenu, et ça permet de donner à l'hôpital qui prend soin de vous, celui qui est à côté. Il y a beaucoup de collectes qui ont été lancées en France. Nous, on voulait permettre aux habitants de l'Allier de donner à l'hôpital qui prend soin d'eux, plutôt qu'à la Fondation de France ou à un hôpital auxquels ils ne sont pas directement rattachés" - Rudy Chouvel, directeur des affaires logistiques de l'hôpital de Moulins-Yzeure

Vous avez jusqu'au premier juin pour donner !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu