Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

L'hôpital de Sarreguemines en grève contre des réductions de personnel

mardi 20 mars 2018 à 8:24 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord

A l'appel du syndicat FO Santé, le personnel de l'hôpital Robert Pax de Sarreguemines est appelé à faire grève ce mardi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. 19 postes vont être supprimés. L'hôpital est en déficit de 1,2 million d'euros.

L'une des banderoles installées ce mardi matin à l'hôpital Robert Pax de Sarreguemines
L'une des banderoles installées ce mardi matin à l'hôpital Robert Pax de Sarreguemines

Sarreguemines, France

Un préavis de grève a été déposé pour ce mardi à l'hôpital Robert Pax de Sarreguemines. Une grève à l'appel du syndicat FO santé, le seul représenté dans l'établissement. Les motifs de mécontentement sont nombreux: le manque de personnel, les urgences qui manquent de lits, les relations parfois difficiles avec les patients. 

Supprimer des postes alors que les agents sont déjà à cran nous semble inconcevable"

Monique François,  secrétaire départementale de Fo Santé, qui travaille à l'hôpital de Sarreguemines était ce mardi matin l'invitée de France Bleu Lorraine. Elle dénonce avant tout la suppression de 19 postes: "Ce qui nous a poussé à déposer ce préavis de grève aujourd'hui, c'est que les agents sont déjà à cran. Ils n'y arrivent plus. Et de supprimer encore 19 postes, dont un aux urgences, comme c'est prévu, ça semble inconcevable". 

Le plan "hôpital en tension" n'a pas été déclenché vendredi à l'hôpital de Sarreguemines mais 100 établissements l'ont fait en France. Monique François confirme malgré tout que les urgences sont également débordées à Sarreguemines, avec "des patients qui attendent 48h sur des brancards dans les couloirs".  

Monique François de FO Santé invitée de France Bleu Lorraine

L'hôpital de Sarreguemines accuse un déficit de 1,2 million d'euros. Le directeur adjoint de l'établissement, en charge de la communication plaide pour un juste équilibre: "Dans un contexte où la contrainte économique est très forte, et où les enjeux présents et à venir sont nombreux, nous devons nous adapter, trouver le bon équilibre entre mise en place de projets ambitieux et sens des réalités pour continuer à offrir des soins de qualité."

Des banderoles installées par des grévistes à l'hôpital de Sarreguemines ce mardi matin - Aucun(e)
Des banderoles installées par des grévistes à l'hôpital de Sarreguemines ce mardi matin