Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

L'hôpital et le Samu de Périgueux sont prêts à faire face au coronavirus

-
Par , France Bleu Périgord

Le centre hospitalier de Périgueux est prêt pour accueillir d'éventuels cas de coronavirus. Le personnel a été formé pour utiliser les tenues de protection. Deux chambres sont prêtes à être réquisitionnées en cas de besoin. De son côté, le SAMU enregistre une hausse des appels liés au coronavirus.

La salle de régulation du SAMU où aboutissent tous les appels au 15 a enregistré une augmentation des appels liés au coronavirus
La salle de régulation du SAMU où aboutissent tous les appels au 15 a enregistré une augmentation des appels liés au coronavirus © Radio France - Corinne Duval

Jusqu'à dimanche dernier, ce sont les CHU qui devaient prendre en charge les malades. Un cas suspect de coronavirus, détecté au centre hospitalier de Périgueux avait d'ailleurs été envoyé au CHU de Bordeaux, dimanche. Il n'était, en fait, pas contaminé. Depuis lundi, ce sont donc les hôpitaux dits de "deuxième rideau" qui doivent accueillir et soigner les patients. Un par département dit le ministère de la santé. C'est donc le centre hospitalier de Périgueux qui doit désormais les accueillir.

Deux chambres prêtes à accueillir les malades du coronavirus

Les personnels sont formés grâce notamment à des exercices réguliers de prise en charge des patients. Des espaces sont prêts à être réquisitionnés pour les malades. L'hôpital avait déjà recensé les besoins en matériel et notamment les tenues de protection pour le personnel : Combinaison en papier, masque et lunettes pour le visage, le coronavirus se transmet comme la grippe.

Ensuite l'hôpital a défini ses circuits de prise en charge des malades. Deux chambres ont été identifiées au service de réanimation. Elles correspondent en tous points aux recommandation en matière de traitement de l'air pour éviter toute contamination. Elles seront rapidement aménageables en cas de besoin.

Il y a donc ces fameuses recommandations du ministère de la santé, des protocoles suivis au pied de la lettre. Mais le centre hospitalier s'inspire aussi des procédures des équipes expertes du CHU de Bordeaux. 

Il faut appeler le 15 et ne surtout pas se rendre aux urgences

Le dépistage est bien sûr l'essentiel de cette chaîne, alors il est important, en cas de suspicion de coronavirus et si vous rentrez d'un pays concerné par l'épidémie, de ne pas vous rendre aux urgences. Il faut appeler le 15. Il s'agit de ne pas contaminer les patients ou le personnel.

Jean-Paul Lorendeau médecin responsable du SAMU de la Dordogne explique pourquoi il faut appeler le 15.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu