Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences
Dossier : Le choix de France Bleu matin

L'hôpital Nord Franche-Comté dans le TOP 10 pour le traitement des troubles du sommeil

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

L'hôpital Nord Franche-Comté prend une belle 9ème place dans le classement des meilleurs centres pour la prise en charge des troubles du sommeil et de l'épilepsie. Ce palmarès, établi chaque année par le magazine Le Point, vient d'être publié fin août.

L'unité Sommeil-Epileptologie de l'hôpital Nord Franche-Comté bénéficie de 5 lits dédiés et d'infirmières qualifiées
L'unité Sommeil-Epileptologie de l'hôpital Nord Franche-Comté bénéficie de 5 lits dédiés et d'infirmières qualifiées © Maxppp - photo d'illustration / Frédéric Cirou / Altopress

Trévenans, France

L'unité du Sommeil-Epileptologie de l'hôpital Nord Franche-Comté est une référence en la matière. Le service vient en effet de prendre la 9ème place du classement établi par le magazine Le Point. C'est la première fois que cette spécialité est notée par l'hebdomadaire dans son palmarès annuel des hôpitaux et cliniques de France. Le classement se base sur un certain nombre de critères comme le nombre de patients traités, le nombre d'examens, ou encore la notoriété de l'établissement. L'unité de l'hôpital de Trèvenans obtient la note de 18,28 sur 20 (19,43 pour le premier, l'hôpital de la Croix Rousse à Lyon). 

"Cette 9ème place, c'est une bonne surprise" - Docteur Isabelle Guy, responsable de l'unité Sommeil de l'hôpital Nord Franche-Comté

Un résultat qui s'explique pour Docteur Isabelle Guy, responsable du service sommeil-épileptologie de l'hôpital Nord Franche-Comté "C'est une bonne surprise, surtout qu'on est le premier hôpital "général" à être aussi bien classé, devant nous il n'y a que des centre hospitalo-universitaires qui ont beaucoup plus de moyens que nous. Mais nous avons quand même une belle expérience dans le traitement des troubles du sommeil depuis le début des années 90"

Un équipement modernisé et un personnel qualifié

Si l'unité se classe 9ème, c'est aussi grâce à sa transformation et sa modernisation lors de son déménagement à Trèvenans en 2017 "Nous le devons à la centralisation des équipes, entre la neurologie et la pneumologie pour créer une unité dédiée. Beaucoup d'infirmières sont spécialisées, certaines ont les diplômes spécifiques du sommeil" explique le docteur Guy. Le service est par ailleurs équipé d'un matériel de pointe en la matière. Il y a une caméra dans chaque chambre, tout est numérisé et traité quasiment en temps réel "Au final, on démultiplie la connaissance, on comprend mieux certains phénomènes donc chaque année qui passe voit des petites avancées donc on est plus armés pour soigner et aider les gens" conclut le docteur Guy.

L'hôpital Nord Franche-Comté est l'hôpital non universitaire le mieux classé dans la spécialité des troubles du sommeil - Radio France
L'hôpital Nord Franche-Comté est l'hôpital non universitaire le mieux classé dans la spécialité des troubles du sommeil © Radio France - Hervé Blanchard

Et cette progression se ressent dans l'augmentation constante du nombre de patients pris en charge dans le service du sommeil-épileptologie de l'hôpital Nord Franche-Comté. L'unité enregistre plus de 3 500 consultations par an, contre 400 au tout début des années 90. 

Si l'établissement se classe 9ème dans cette spécialité, en revanche, il n'apparaît pas dans le TOP 50 global des meilleurs hôpitaux établi par le magazine Le Point, et c'est la 1ère fois que cela arrive. L'hôpital Nord Franche-Comté attend toujours de connaitre les raisons de son éviction du palmarès ..

Choix de la station

France Bleu