Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'immunité contre le Covid-19 pourrait durer au moins six mois d'après une étude américaine

-
Par , France Bleu

Une étude américaine publiée ce lundi 18 janvier dans la revue Nature indique que l'immunité contre le Covid-19 pourrait durer au moins six mois.

L'immunité pourrait durer au moins six mois d'après cette étude [photo d'illustration].
L'immunité pourrait durer au moins six mois d'après cette étude [photo d'illustration]. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Peut-on être touché une deuxième fois par le Covid-19, juste après la première contamination ? C'est une question qui restait jusqu'ici sans réponse mais, études après études, analyses après analyses, des éléments commencent à être apportés par les scientifiques.

L'immunité pourrait durer au moins six mois, grâce aux cellules-mémoires qui gardent une trace de l'infection et réactivent la protection immunitaire en cas de réinfection, selon une étude parue ce lundi 18 janvier. "Ces résultats suggèrent que les individus qui ont été infectés par le SARS-CoV-2 peuvent potentiellement développer une réponse (immunitaire) rapide et efficace en cas de réexposition au virus", indique le journal Nature, qui publie ces travaux.

Mémoire immunitaire

Menée par des chercheurs de la Rockefeller University à New York, cette étude porte sur 87 personnes qui ont été infectées par le coronavirus, examinées un peu plus d'un mois puis un peu plus de 6 mois après leur infection. Elle montre que le niveau des anticorps, produits par l'organisme pour se défendre contre l'infection, diminue avec le temps. En revanche, celui des lymphocytes B est demeuré constant. Ces cellules, qui font partie des globules blancs, gardent en mémoire une infection : elles peuvent déclencher à nouveau la production d'anticorps en cas de nouvelle infection par le même agent pathogène.

La question de l'immunité fait l'objet de nombreuses recherches depuis le début de la pandémie de Covid-19 il y a un an. Début janvier, une autre étude américaine parue dans le journal Science concluait que la plupart des anciens malades pourraient être immunisés jusqu'à au moins huit mois après avoir contracté le Covid-19, là encore grâce à la mémoire immunitaire à laquelle contribuent d'autres cellules.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess