Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

L'Intermarché de Sarreguemines innove dans la lutte contre la Covid-19

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'Intermarché des Faïenceries de Sarreguemines (Moselle) a trouvé une solution miracle pour protéger ses salariés et ses clients de la Covid-19 : il a équipé toutes les surfaces que l'on est amené à toucher, d'un produit qui détruit les virus et bactéries.

Les barres des caddies, entre autres, ont été recouverts d'une pellicule virucide et bactéricide
Les barres des caddies, entre autres, ont été recouverts d'une pellicule virucide et bactéricide - Intermarché des Faïenceries de Sarreguemines

Depuis quelques jours, le magasin Intermarché de Sarreguemines est équipé d'un dispositif quasiment invisible, mais pourtant redoutable. Pratiquement toutes les surfaces que l'on est amené à toucher, ont été traitées avec un produit qui détruit les bactéries et les virus : e-coli, listeria, salmonelle, staphylocoques... et Covid-19. 

Désormais, caddies, poignées de portes, interrupteurs, caisses ou écrans tactiles n'ont plus besoin d'être désinfectés à chaque passage. Une révolution, surtout quand on sait qu'entre 1.000 et 1.500 clients entrent chaque jour dans le magasin.

Chaque zone traitée est signalée par une étiquette
Chaque zone traitée est signalée par une étiquette - Intermarché des Faïenceries de Sarreguemines

Des ions d'argent très voraces

Le fonctionnement est simple : selon les supports et surfaces, un film ou un gel liquide a été apposé. Au contact de l'humidité de la peau, le produit libère des ions d'argent, qui ont le pouvoir de tuer les virus et les bactéries. 

C'est une société lyonnaise, Clean Zone Protect, qui a créé le procédé il y a sept ans déjà, d'abord pour le milieu hospitalier. Mais depuis le début de la crise sanitaire, il attire de nouveaux clients, et notamment la grande distribution. 

Cinq jours pour traiter l'ensemble du magasin

Nicolas Gay, le directeur de l'Intermarché de Sarreguemines, a découvert ce processus chez ses confrères, des supermarchés de la région lyonnaise, et a été immédiatement séduit.

L'installation a été très rapide : "Il y a eu une prise de dimensions il y a une quinzaine de jours, car chaque film est découpé sur-mesure en atelier. La pose a ensuite eu lieu la semaine passée, sur cinq jours : une partie pendant que le magasin était ouvert pour les films, l'autre partie de nuit, pour les supports qui ont été traités avec du gel liquide, ce qui nécessite un temps de séchage."

Coût total de l'installation : 20.000 euros, pour 90% des surfaces de contact du magasin. 

La protection de nos clients et de nos collaborateurs n'a pas de prix - Nicolas Gay, directeur de l'Intermarché de Sarreguemines

En revanche, tout cela ne dispense pas de respecter les gestes barrières au sein du magasin : port du masque, distances de sécurité, et gel hydroalcoolique. Et les surfaces sont tout de même régulièrement nettoyées : c'est même indispensable pour le bon fonctionnement des films de protection.

Toutes les surfaces du magasin ont été traitées, même en dehors de la zone strictement commerciale
Toutes les surfaces du magasin ont été traitées, même en dehors de la zone strictement commerciale - Intermarché des Faïenceries de Sarreguemines
Choix de la station

À venir dansDanssecondess