Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Université de Corse va traquer les variants du COVID-19

-
Par , France Bleu RCFM

Grâce à son laboratoire Bioscope, l'Université de Corse va désormais analyser les tests positifs réalisés dans l'île. Le but, rechercher la présence de variants du virus, au sein de la population insulaire, avec une attention particulière portée au variant britannique qui inquiète les autorités.

Laboratoire / Image d'illustration
Laboratoire / Image d'illustration © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Le laboratoire Bioscope de l'Université de Corse à la recherche du variant britannique. L'institution universitaire, engagée depuis le début dans la lutte contre le COVID-19, va analyser les échantillons positifs des laboratoires insulaires pour détecter le variant britannique. Cette forme nouvelle du virus préoccupe les autorités en raison de sa plus grande contagiosité. Un procédé scientifique désormais bien connu des experts va permettre de détecter ou non sa présence "Nous ciblons des morceaux du matériel génétique" résume Vincent Castola, doyen de la fac de sciences et directeur du programme anti COVID-19 de l'Université de Corse. "Sur les trois parties génétiques que nous isolons, il y en a une qui est déficiente pour le mutant. Donc, si nous parvenons à isoler les deux premières, et pas la troisième, à ce moment nous pouvons identifier la présence du variant."

En cas de détection d'une anomalie, l'échantillon sera envoyé CNR (Centre National de Références), qui procédera ensuite au séquençage de ce dernier, permettant de confirmer ou non la présence du variant anglais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess