Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Santé – Sciences

La baignade naturelle du Val de Scie fermée à cause de "bactéries fécales"

mercredi 6 septembre 2017 à 17:11 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

La baignade naturelle du parc de loisirs du Val de Scie, à Nueil-les-Aubiers dans le nord Deux-Sèvres, est fermée depuis ce mercredi et jusqu'à dimanche. Des analyses de l'eau ont révélé la présence de bactéries fécales.

Capture d'écran du site internet de l'Agglomération du Bocage Bressuirais
Capture d'écran du site internet de l'Agglomération du Bocage Bressuirais -

Nueil-les-Aubiers, France

"Pour des raisons techniques, la baignade sera fermée", indique l'Agglo 2B sur son site internet. Ces raisons techniques ce sont la présence de "bactéries fécales", précise l'Agence régionale de santé, constatée dans la baignade naturelle du parc de loisirs du Val de Scie, à Nueil-les-Aubiers.

Des prélèvements ont été réalisés "en début de semaine dernière", explique Lionel Rimbaud, ingénieur sanitaire à l'ARS dans les Deux-Sèvres. Et le problème a été "confirmé lors d'un prélèvement le 1er septembre". Avec pour conséquence donc la fermeture de la baignade.

Le parc du Val de Scie a ouvert le 1er juillet 2017

Le parc de loisirs, avec ces 1850 m² de baignade naturelle, a ouvert le 1er juillet dernier. Il s'agit "je pense d'un problème ponctuel lié à des gens qui ont fréquenté les installations", poursuit l'ingénieur qui rappelle que "pendant toute la saison la marche des installations a été très satisfaisante".

Les conditions de fonctionnement de l'équipement vont également être étudiées pour voir s'il n'y a pas de problème de ce côté-là. "Il faut aussi discuter avec le gestionnaire de la réouverture car nous sommes en fin de saison de baignade", note Lionel Rimbaud. En attendant, la communauté d'agglo précise que le parc et la restauration restent accessibles.