Santé – Sciences

La bonne santé du deuxième IRM de l'hôpital de Montélimar

Par Stéphane Milhomme et Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 8 septembre 2015 à 11:26 Mis à jour le mardi 8 septembre 2015 à 13:14

Un IRM dans un hôpital - image d'illustrati
Un IRM dans un hôpital - image d'illustrati © Max PPP

Depuis bientôt un an, le deuxième IRM à l'hôpital de Montélimar améliore la vie des patients du sud Drôme-Ardèche. Installé en octobre 2014, l'appareil a été inauguré ce lundi. Il a permis de réduire le délai d'attente pour un examen: il est passé de 45 jours à 15 jours, trois semaines.

L'hôpital de Montélimar dans la Drôme  va ouvrir un département neurologie dans les toutes prochaines semaines, et va pouvoir mieux prendre en charge les AVC, accidents vasculaires cérébraux. Une nouveauté rendue possible par l'acquisition d'un 2ème IRM. Ce système d'imagerie par résonance magnétique est co-financé par des radiologues privés. L'appareil a été inauguré lundi mais tourne déjà depuis quasiment un an. Il a permis de réduire le délai d'attente pour les examens, il est passé de 45 jours à 15 jours - trois semaines, et il laisse donc plus de place à la neurologie.

La bonne santé du deuxième IRM de l'hôpital de Montélimar