Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La campagne de vaccination contre la grippe débute bientôt

mercredi 4 octobre 2017 à 5:00 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débute le vendredi le 6 octobre, dans l’Yonne comme dans toute la France. C’est toujours, aujourd’hui, le meilleur moyen d’éviter les grippes graves et parfois mortelles.

La campagne 2017 de vaccination contre la grippe débute le 6 octobre.
La campagne 2017 de vaccination contre la grippe débute le 6 octobre. © Maxppp -

Chaque année, en France, l'épidémie de grippe qui survient en automne et en hiver, touche entre 2 et 6 millions de personnes. En 2016, elle a fait plus de 14 000 décès, dont 90% de personnes de plus de 75 ans.

La grippe peut avoir des conséquences graves chez les personnes fragiles car elle peut aggraver une maladie chronique déjà existante, comme le diabète ou l'insuffisance cardiaque. Elle peut aussi provoquer des pneumonies.

Le vaccin change chaque année

D'où l'importance de se faire vacciner. "La grippe est une maladie qui change tous les ans, qui évolue et qui se modifie", explique le Docteur Emmanuel Debost, médecin à Plombière les Dijon et président du Réseau Grippe Bourgogne Franche Comté. "Il faut donc que le vaccin suive l’évolution des virus et c’est pour ça que sa composition change, pour s’adapter au mieux", poursuit le médecin.

"De temps en temps", reconnait-il, "on est un petit peu à côté mais on évite quand même les formes graves". C’est d’ailleurs le but premier de la vaccination : éviter les grippes graves, celles qui conduisent à des hospitalisations et à des décès.

Les autorités sanitaires encouragent la vaccination, en particulier, des personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes touchées par certaines maladies chroniques, des femmes enceintes et des personnes obèses. Pour toutes ces personnes, le vaccin est pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie.

"La grippe est une maladie qui change tous les ans, qui évolue" - Docteur Emmanuel Debost

Il faut se faire vacciner le plus tôt possible

"L’arrivée du virus contre la grippe est toujours difficile à prévoir de manière précise. On ne peut pas dire si ça va arriver plutôt début novembre ou fin janvier", ajoute Emmanuel Debost.

Il est conseillé de se faire vacciner le plus tôt possible, dès le début de la campagne, c'est à dire avant la circulation active des virus. "Le mieux est de se faire vacciner dès que le vaccin est disponible, comme ça on est couvert, même en cas d’épidémie tardive, l’immunité résiduelle empêchera de faire des grippes graves."

Il faut compter environ deux semaines entre le moment de l'injection et le moment où les anticorps entrent en action. Selon l’assurance maladie, la vaccination permet d'éviter environ 2 000 décès en moyenne chaque année.

  - Visactu
© Visactu