Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La campagne de vaccination de la Covid-19 commence dès le 4 janvier en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

La campagne de vaccination de la covid-19 commence dès la semaine du 4 au 10 janvier en Mayenne. Dans un premier temps, la vaccination concernera les résidents de trois Ehpads. Dès la mi-janvier, toutes les maisons de retraite du département seront livrées en vaccin.

Le vaccin Pfizer BioNTech contre la Covid-19 doit être administré en deux fois.
Le vaccin Pfizer BioNTech contre la Covid-19 doit être administré en deux fois. © Maxppp - Alessandro Serrano

La première phase de la campagne de vaccination de la Covid-19 débutte dès la semaine prochaine en Mayenne, annonce l'agence Régionale de Santé dans un communiqué. Dans un premier temps, seuls les résidents consentants de trois Ehpads pourront être vaccinés. Dès la mi-janvier, les doses de vaccin Pfizer BioNTech seront livrées à toutes les maisons de retraites privées et publiques du département. Cette première étape de la campagne vaccinale devrait durer six à huit semaines. 

L'étape 1 de la campagne de vaccination contre la Covid-19 débuttera la semaine du 4 au 10 janvier en Mayenne. Pour rappel, elle concerne les résidents des Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et Unités de soin de longue durée (USLD) et les professionnels à risque dans ces structures. 

Dès la semaine prochaine trois établissements mayennais (encore tenus secrets) recevront leurs doses, puis vers la mi-janvier l'ensemble des établissements du départements seront livrés. La première étape durera six à huit semaines, le vaccin nécessitant l'administration d'une deuxième dose au bout de 21 jours. 

Consentement et consultation pré-vaccinale

Dès lundi 4 janvier, tous les établissements concernés vont pouvoir débuter les consultations pré-vaccinales, indispensables pour recueillir le consentement éclairé des résidents. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess