Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La campagne de vaccination doit encore s'accélérer dans la Marne et les Ardennes

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

De nouvelles doses, en plus grand nombre, vont être réceptionnées dans la Marne et les Ardennes et les vaccinations vont s'accélerer. La vaccination va s'élargir dès ce samedi aux personnes de plus de 70 ans, avec ou sans comorbidités.

La vaccination va s'accélérer dans les prochaines semaines
La vaccination va s'accélérer dans les prochaines semaines © Radio France - Richard Vivion

La vaccination va s’accélérer : c'est ce qu'annonce le gouvernement avec l'ouverture de vaccinodromes. Dans la Marne et les Ardennes, le nombre de doses va aussi augmenter pour permettre deux fois plus de vaccinations qu'à l'heure actuelle. 

Avec des livraisons beaucoup plus fournies qu'aujourd'hui, les injections chaque semaine vont plus que doubler. Dans la Marne, il y aura en moyenne 5.800 vaccinations avec le vaccin Pfizer jusqu'au début du mois d'avril. Ce nombre grimpera à 12.800 jusqu'à la fin du mois pour atteindre 19.000 dès le mois de mai.

24.000 doses du vaccin Moderna attendues dans les Ardennes

Dans les Ardennes, 4.600 doses doivent être livrées ce jeudi et la semaine prochaine. Le nombre de doses sera de 8.000 début avril. Ensuite, le rythme atteindra 10.500 début mai. À noter que le département doit aussi bénéficier d'une toute première livraison de vaccins Moderna en fin de semaine. 24.000 doses vont s'ajouter à celles de Pfizer.

Tous ces chiffres excluent ceux concernant le vaccin d'AstraZeneca, utilisé dans le pharmacies et par les médecins généralistes, qui sont distribués via un autre circuit d'approvisionnement.

Pas de vaccinodromes pour l'heure

Dans les deux départements, l'ouverture de vaccinodromes n'est pas encore prévue et les autorités préfèrent utiliser les centres de vaccination déjà existants.

Dans le département des Ardennes, les 24 centres vont progressivement monter en puissance. Le plus grand d'entre eux, au parc des expositions de Charleville-Mézières, réalise une centaine d'injections par jour actuellement. L'objectif est d'atteindre 700 mi-avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess