Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

La chloroquine contre le coronavirus : "Un faux espoir" pour le chef de pharmacologie du CHU Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Selon le Professeur Didier Raoult à Marseille, la chloroquine pourrait bien être le traitement contre le coronavirus. Le chef du service de pharmacologie du CHU de Toulouse, lui, est plus mesuré.

La chloroquine sert à l'origine à traiter le paludisme
La chloroquine sert à l'origine à traiter le paludisme © Maxppp - Olivier Corsan

Et si le traitement contre le coronavirus existait déjà? On entend en tout cas son nom dans le monde entier : la chloroquine, un vieux médicament qui sert à l'origine à soigner le paludisme, pourrait avoir des effets spectaculaires sur l’épidémie. Pour le professeur Jean-Louis Montastruc, chef du service pharmacologie médicale et clinique du CHU de Toulouse, ce traitement n'a pas encore fait ses preuves. 

A Marseille, le Pr Didier Raoult réalise en ce moment une étude sur 24 patients atteints par le COVID-19. Cinq jours après en avoir administré aux malades, il a été constaté que la charge virale diminuait nettement et que les patients étaient beaucoup moins contagieux. Mais pour Jean-Louis Montastruc, ce médicament n'est pas anodin : "L'essai montre une certaine efficacité sur des critères biologiques, c'est à dire la charge virale. Mais il ne démontre pas du tout l'effet clinique du médicament. On ne peut pas dire aujourd'hui que la chloroquine est efficace pour traiter le coronavirus". 

Lourds effets secondaires

Le professeur toulousain ajoute que ce traitement a de lourds effets secondaires : "On sait que la dose efficace est très proche de la dose toxique. Dès que cette dose toxique est franchie, il peut y avoir des effets indésirables mortels". Selon lui, il y aurait dans certains hôpitaux une hausse d'hospitalisations pour intoxication par la chloroquine

Les essais cliniques vont être étendus au niveau européen suite à l'étude du professeur marseillais Didier Raoult. En France, près de 800 patients pourraient concernés. Les résultats sont attendus d'ici deux semaines. 

Médicament disponible en pharmacie sur ordonnance

La chloroquine est présente dans deux médicaments disponibles en pharmacie sur ordonnance : la nevaquine, contre le paludisme, et le plaquenil contre des maladies auto-immunes et les rhumatismes articulaires. Philippe Vergnes est co-président de la fédération des pharmaciens de Haute-Garonne. Il voit régulièrement des clients venir dans son officine pour ce médicament : "On m'appelle également très souvent pour avoir des informations à ce sujet. Dans ma pharmacie nous n'en avons plus parce que les laboratoires se le gardent probablement sous le coude"

Pour le pharmacien, il serait plus raisonnable que pour le cas du coronavirus, ce soient les hôpitaux qui en délivrent : "Car en pharmacie, il faut que je puisse continuer à en délivrer à ceux qui ont des prescriptions mensuelles". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu