Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La cigarette électronique est interdite en Inde, à New-York et sous surveillance en France

-
Par , France Bleu

New-York, après le Michigan a décidé mardi d'interdire la cigarette électronique aromatisée. En Inde ce sont tous les modèles. Un principe de précaution après des décès aux Etat-Unis et des hospitalisations au Canada. En France les autorités sanitaires vont recenser les cas suspects.

Dangereux, le vapotage? La science dans le brouillard
Dangereux, le vapotage? La science dans le brouillard © Maxppp - Julio PELAEZ

Présenté il y a dix ans comme le remède quasi miracle pour arrêter de fumer, la cigarette électronique inquiète de plus en plus. Des morts suspectes aux Etats-Unis et un premier cas d'hospitalisation au Canada. Par précaution, l'Inde, le Michigan et l'Etat de New-York l'ont interdit. Cet été déja l'OMS alertait sur la dangerosité des cigarettes électroniques jugées "incontestablement nocives". En France les autorités sanitaires vont renforcer la vigilance annonce jeudi le journal le Parisien/Aujourd'hui en France

Sept morts aux Etats-unis

Aux Etats-Unis, sept vapoteurs sont décédés et près de 400 ont été hospitalisés, souffrant d'affections pulmonaires soudaines, et parfois graves. Plus de 80 % d'entre eux avaient, en fait, inhalé des substances illégales, de l'huile de cannabis, achetées à la sauvette ou sur Internet. Mais pour les 20 % restants, la lumière n'a toujours pas été faite sur l'origine de leurs troubles.

Les autorités canadiennes ont annoncé mercredi l'hospitalisation temporaire en Ontario d'une personne souffrant d'une maladie pulmonaire liée au vapotage, une première au Canada.

En France Santé Publique France élabore actuellement, avec des pneumologues et anesthésistes-réanimateurs, un outil d'alerte visant à faire remonter les cas suspects d'intoxication à l'e-cigarette indique jeudi le Parisien/Aujourd'hui en France.

Que contiennent les cigarette électroniques ?

Le vapotage consiste à inhaler des vapeurs créées par le chauffage à haute température d'un liquide à l'intérieur de la cigarette électronique. Ce liquide contient des solvants pour créer la vapeur. Il y a enfin des arômes naturelles ou artificielles. 

Certains liquides contiennent la plupart du temps, de la nicotine. Cette substance fortement addictive également présente dans le tabac peut affecter le développement du cerveau avant 25 ans et, selon certaines études, avoir un effet néfaste sur celui des adultes.

La science dans le brouillard sur les dangers du vapotage

Les chercheurs ont peu de recul sur les cigarettes électroniques, vendues depuis le milieu des années 2000.  

Depuis 2015, un consensus scientifique existe sur le fait qu'il est moins nocif de vapoter que de fumer du tabac : les substances cancérigènes (comme le goudron) présentes dans les cigarettes ou le monoxyde de carbone (facteur de maladies cardiovasculaires) ne sont plus inhalées.

Mais ce consensus remis en cause début 2018 par les chercheurs de la faculté de médecine de l'université de New York. Selon eux, vapoter accroîtrait le risque de cancer et de maladies cardiaques. Le danger pourrait même s'avérer plus grand qu'avec des cigarettes classiques. 

Des particules fines et des additifs

La vapeur contient des particules fines qui pénètrent les poumons. Il y a de "nombreuses substances potentiellement toxiques", a conclu un rapport des Académies américaines des sciences, publié en 2018. Parmi elles, des métaux (nickel, plomb...) venant probablement de la bobine utilisée pour chauffer le liquide

Enfin les additifs considérés comme sûrs dans l'industrie agroalimentaire, n'ont pas été étudiés sous leur forme vaporisée.

Faut-il arrêter de vapoter ?

Avec cette suspicion, les tabacologues redoutent que les vapoteurs reprennent le tabac. Selon eux la cigarette électronique reste le moyen le plus efficace contre le tabagisme. Elle a permit à 700 000 fumeurs d'arrêter le tabac.

Ils mettent en garde surtout contre les liquides vendus sur internet, qui ne respectent pas la législation française. 

Enfin l'inquiétude demeure avec les nouvelles cigarettes électroniques qui contiennent du vrai tabac dedans. Le Journal le Parisien/Aujourd'hui en France révélait les méthodes agressives de vente dans les bars, lors des soirées auprès des jeunes de leurs nouveaux appareils mixtes comme Iqos

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu