Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La Clinique mutualiste de Saint-Étienne augmente ses capacités d'accueil d'hospitalisations face à la Covid-19

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Face à la deuxième vague du coronavirus, la Mutualité française dans la Loire réorganise ses équipes et ses locaux. A partir du lundi 26 octobre, la Clinique Mutualiste de Saint-Étienne passe de 12 lits d'hospitalisations Covid-19 à 40 lits.

La Clinique Mutualiste de Saint-Etienne à Bellevue va augmenter ses capacités d'accueil en hospitalisations Covid à 40 lits à partir de lundi 26 octobre et 25 membres du personnel soignant vont être redéployés dans ce service.
La Clinique Mutualiste de Saint-Etienne à Bellevue va augmenter ses capacités d'accueil en hospitalisations Covid à 40 lits à partir de lundi 26 octobre et 25 membres du personnel soignant vont être redéployés dans ce service. © Radio France - Julien Gonzalez

Il n'y a vraiment aucun doute : la deuxième vague de Covid-19 est bien là et elle frappe durement la Loire. Véritable épicentre de l'épidémie dans le département, la métropole de Saint-Etienne a explosé le taux d'incidence en France et a dépassé les 800 cas pour 100 000 habitants. Et dans la Loire, il est de 673 cas pour 100 000 habitants, bien au-dessus du seuil critique de 250 cas fixé par les autorités sanitaires. Une situation qui se répercute dans les hôpitaux ligériens qui sont en première ligne mais aussi dans les cliniques et dans le privé. 

La Mutualité française dans la Loire réorganise toutes ses structures et ses équipes pour participer à l'effort de guerre face au coronavirus. La Clinique mutualiste de Saint-Etienne à Bellevue a décidé cette semaine de déprogrammer les interventions chirurgicales non urgentes. Objectif : anticiper et augmenter les capacités d'accueil Covid-19 comme l'explique Antoine Amiot, directeur de la clinique Mutualiste de Saint-Etienne. 

"Aujourd'hui il y a 12 lits en hospitalisation complète qui vont devenir 40 lits à compter de lundi prochain." - Antoine Amiot, directeur de la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne.

Le directeur de la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne, Antoine Amiot, explique que les capacités d'accueil en hospitalisations face à la Covid-19 vont passer de 12 lits à 40 lits grâce à la déprogrammation des interventions chirurgicales.

"On avait déjà pris la semaine dernière la décision de déprogrammer partiellement. Là, nous augmentons en fait encore le stade de déprogrammations et effectivement ça permet de libérer les ressources qui sont strictement nécessaires pour la prise en charge de ces patients Covid. Aujourd'hui il y a 12 lits en hospitalisation complète qui vont devenir 40 lits à compter de lundi prochain. Çà avance très vite sur le bassin, si lundi nous passons de 12 à 40 lits, c'est parce que la saturation sur l'ensemble des établissements avec lesquels la coopération est forte en ce moment pour faire face collectivement à la crise, nous impose cette cadence-là. Donc c'est effectivement des changements d'occupation de lieux mais plus encore, du redéploiement de personnel. On estime que cette capacité nous permettra de faire face aux 10 à 15 prochains jours, après nous verrons en fonction de l'évolution de la crise. Nous ne sommes pas dans une crise où nous avons une visibilité à 1 mois". 

Car en effet, la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne avait déjà réaménagé une salle de réveil pour prendre en charge des patients Covid-19 en réanimation. Et cette semaine, elle accélère encore plus sa mobilisation pour augmenter ses capacités d'accueil en hospitalisation à partir du lundi 26 octobre. Pour se faire, c'est un tout un service qui est réorganisé comme l'explique le Dr Julie Gavory, anesthésiste réanimateur au sein de la clinique. 

"Il y a la fermeture d'un service complet de chirurgie qui permettra de pouvoir consacrer un service entier aux patients Covid. " - Dr Julie Gavory, anesthésiste réanimateur de la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne 

Le Dr Julie Gavory anesthésiste réanimateur de la Clinique Mutualiste explique les réaménagements au sein de l'établissement pour créer un service Covid agrandi.

"Il y a la fermeture d'un service complet de chirurgie qui permettra de pouvoir consacrer un étage, en tout cas un service entier aux patients Covid qui auraient besoin d'une hospitalisation pour surveillance, pour oxygène. On réorganise les locaux, on les repense et on utilise l'architecture de l'établissement pour s'adapter." 

Une réorganisation des lieux mais aussi du personnel soignant. Plus de 25 personnes membres du personnel soignant vont être redéployées dans cette unité Covid-19. Et là aussi, c'est un grand chamboulement comme le raconte Françoise Morand, directrice des soins de la clinique. 

"On a besoin d'avoir un nombre d'infirmières et d'aides-soignantes conséquent pour pouvoir gérer les 28 lits qu'on va ouvrir" - Françoise Morand, directrice des soins de la Clinique Mutualiste de Saint-Etienne 

Françoise Morand, directrice des soins, explique que plus de 25 personnes vont être redéployées dans cette unité Covid.

"Des patients Covid dans les services de soins demandent beaucoup de temps : il faut être au moins un binôme et donc on a besoin d'avoir un nombre d'infirmières et d'aides-soignantes conséquent pour pouvoir gérer les 28 lits qu'on va ouvrir. On va changer leurs horaires, changer leurs plannings : c'est toute la vie privée de ce personnel aussi qui va être impacté pour pouvoir ouvrir ce service". 

Et selon elles, ces 28 nouveaux lits risquent d'être vite occupés par des patients de Saint-Etienne comme du bassin stéphanois, la Clinique Mutualiste travaillant particulièrement en complémentarité avec les hôpitaux de Saint-Chamond et de Firminy.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess