Santé – Sciences

La colère des pharmaciens de la Loire toujours vive

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 30 septembre 2015 à 7:02

Pharmacie
Pharmacie © Radio France - Samia Belbachir

L’an passé, la fédération des pharmaciens d'officine appelaient les pharmacies à fermer toute la journée du mardi 30 septembre. Un an après – jour pour jour – ils se mobilisent à nouveau.

Le 30 septembre 2014, les pharmaciens lançaient une journée de mobilisation nationale contre le projet de réforme des professions réglementées. Un an après, des pharmaciens ont lancé l’idée sur les réseaux sociaux de refaire un mouvement pour le 30 septembre 2015. Cette fois les pharmaciens veulent dénoncer la baisse de l'activité, de la valeur des officines qui sont en chute libre. Dans le viseur des organisateurs également cette année, le projet de financement de la Sécurité sociale pour 2016, qui doit faire porter d'importants efforts d’économies sur le poste médicament.

Les pharmaciens de la Loire veulent aussi afficher leur solidarité avec les médecins. Dans les Roannais notamment, ils ne suivront pas le mouvement de mercredi mais vont s’associer au week-end de mobilisation des praticiens généralistes qui vont faire une grève des gardes. Les organisateurs appellent enfin les officines à maintenir leurs croix allumées jusqu’à 22 heures ce mercredi soir.

Enfin, le vice-Président de Chambre Syndical des pharmaciens de la Loire, Olivier Rozaire pharmacien à sera reçu ce mercredi 30 septembre par la directrice de l’ARS, agence régionale de Santé à Lyon à 11h.